Chargement Évènements

Concert d’abonnement

Du baroque à la pop

La musique anglaise à l'honneur


mardi 10 et mercredi 11 janvier 2023

20h30 • L’Escale

Place Roger Panouse, Tournefeuille

Acheter vos places

lundi 16 et mardi 17 janvier 2023

20h30 • Auditorium St-Pierre-des-Cuisines

2 place Saint-Pierre, Toulouse

Acheter vos places

Henry Purcell (1659-1695)
Chaconne

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Concerto grosso op 6 n° 4

Edward Elgar (1857-1934)
Salut d’Amour

Benjamin Britten (1913-1976)
Simple Symphony

Queen (1970)
Bohemian Rhapsody / We will rock you / Another
one bites the dust / We are the champions

The Beatles (1960)
Eleanor Rigby

Quel drôle de pays que l’Angleterre, quelle singularité. Qu’un si petit pays à l’échelle de la planète ait réussi à exporter à ce point sa langue, son organisation démocratique représentative, son droit, bref, sa culture…est tout simplement étonnant. Risquons une explication : les anglais adoptent ce qui fonctionne, et n’abandonnent jamais. Le français leur offre-t-il des mots qui leur manquent ? Va donc pour les mots français sans que personne ne s’offusque d’une supposée capitulation culturelle. L’Invincible Armada est-elle si invincible que cela ? La suite dira que non. La Chevalerie française est-elle deux fois supérieure en nombre à Azincourt ? Va pour la technologie des arcs à longue portée et la victoire au bout des flèches. En musique, à l’époque baroque, l’Angleterre ne se comporte pas différemment. Le trio «national» en quelque sorte, Purcell-Shakespeare-Dryden propose une voie originale, mais puisque l’allemand Haendel est célèbre et talentueux, le voilà anglais, dès 1726, puis maître de musique des princesses royales. Le 19ème siècle musical anglais est sous l’influence germanique, et cela ne gêne personne. Puis voilà le 20e siècle et les années 60. L’Angleterre des Beatles donne à nouveau le ton, et Queen leur succède, n’hésitant pas à emprunter le langage musical classique. Pays de tradition et de grande modernité, voilà l’Angleterre !

Distribution

Les musicien.ne.s de l’Orchestre de Chambre de Toulouse

Tarifs

Place à l’unité : 27€ / tarif réduit* : 22€ /
tarif -26 ans : 5€ /gratuité : -16 ans, étudiants au CRR, bénéficiaires du RSA.

*Tarif réduit : possesseurs de la Carte Toulouse Culture, de la Carte Sourire, personnes de + de 65 ans, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi, étudiants, groupe (10 personnes et +), comités d’entreprises.


Vous pouvez réserver vos places auprès du bureau de l’OCT
du lundi au vendredi de 13h15 à 18h15 (22 allée de Barcelone à Toulouse),
par téléphone en appelant l’Orchestre au 05 61 22 16 34,
ou par email : octcontact9@gmail.com

"QUI NÉGLIGE LA MUSIQUE IGNORE L’APPROCHE DU SUBLIME"

Louis Nucera

L’Orchestre de Chambre de Toulouse est une formation de musique de Chambre fondée en 1953 par Louis Auriacombe.
Actuellement dirigé par Gilles Colliard, chef d’orchestre, compositeur, pédagogue et violon solo, l’OCT propose plus de 170 concerts par an, du répertoire baroque à la musique actuelle.