Chargement Évènements

Concert d’abonnement

Bach & Haendel

Le Baroque savant


mardi 2 et mercredi 3 avril 2024

20h30 • L’Escale

Place Roger Panouse, Tournefeuille

Acheter vos places

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto pour violon en mi majeur
Violon, Gilles Colliard
Petit livre d’Ana Magdalena
Arrangement Gilles Colliard

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Concerto pour violon en si bémol HWV 288
Violon, Gilles Colliard
Concerto grosso op 6 n°11

Georg Muffat (1653-1704)
Sonate n°2 armonico tribute en sol mineur

Le destin d’un compositeur baroque c’est d’écrire chaque jour une nouvelle musique et de finir ses jours oublié de tous. Exagéré ? Sans doute un peu, mais pas tant que cela. En ces temps où on ne peut enregistrer la musique, où elle est un art vivant qu’on ne peut connaître qu’en la pratiquant ou en allant au concert, où il faut « vendre » ses oeuvres pour vivre de sa musique, trouver des mécènes…il faut produire sans cesse. Vous avez dit baroque ? mais à l’époque…c’est de la musique contemporaine ! On s’enflamme pour telle chanteuse, pour tel compositeur…puis on passe rapidement à la nouveauté suivante. L’énormité des « catalogues » de tous les compositeurs baroques atteste de cette incessante pression qui s’exerce sur eux. Une fois passés de mode, l’auteur et son œuvre sont oubliés, et il faudra attendre le grand mouvement de réinterprétation entamé après 1945 pour que nous redécouvrions des pépites au fin fond des bibliothèques européennes les plus anciennes. Vivaldi, Corelli, Muffat, et consorts…tous oubliés pendant deux siècles. Bach et Haendel font figure d’exceptions. Le premier en étant enseigné de façon ininterrompue, sans doute à cause du caractère architectural de son œuvre et de son incroyable science de la composition. Le second en étant régulièrement joué ! Ce qui est un destin hors normes pour un compositeur baroque. Bach quittera la notoriété que lui donne la cour de Köthen pour retourner composer des Chorals au Temple. Haendel ne commettra pas cette erreur de « gestion de carrière ». Une fois installé en Angleterre, il ne quittera plus l’environnement des têtes couronnées, celles qui font et défont les carrières des musiciens.

Distribution

Les musicien.ne.s de l’Orchestre de Chambre de Toulouse

Violon et direction, Gilles Colliard

Tarifs

Place à l’unité : 27€ / tarif réduit* : 22€ /
tarif -26 ans : 5€ /gratuité : -16 ans, étudiants au CRR, bénéficiaires du RSA.

*Tarif réduit : possesseurs de la Carte Toulouse Culture, de la Carte Sourire, personnes de + de 65 ans, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emploi, étudiants, groupe (10 personnes et +), comités d’entreprises.


Vous pouvez réserver vos places auprès du bureau de l’OCT
du lundi au vendredi de 13h15 à 18h15 (22 allée de Barcelone à Toulouse),
par téléphone en appelant l’Orchestre au 05 61 22 16 34,
ou par email : octcontact9@gmail.com

"QUI NÉGLIGE LA MUSIQUE IGNORE L’APPROCHE DU SUBLIME"

Louis Nucera

L’Orchestre de Chambre de Toulouse est une formation de musique de Chambre fondée en 1953 par Louis Auriacombe.
Actuellement dirigé par Gilles Colliard, chef d’orchestre, compositeur, pédagogue et violon solo, l’OCT propose plus de 150 concerts par an, du répertoire baroque à la musique actuelle.