Gilles Colliard, directeur musical

Soliste, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue, Gilles Colliard est un musicien à multiples facettes.

Gilles Colliard avec violon
©Brice Devos

Né à Genève, Gilles Colliard étudie le violon au Conservatoire Supérieur de Genève où il obtient un 1er prix de virtuosité dans la classe de Jean-Pierre Wallez avant de se perfectionner auprès de Tibor Varga.

Dès l’âge de 15 ans, il se produit en soliste et chambriste à travers le monde.

Il interprète les concertos de Mozart, Bruch, Brahms, Paganini, Tchaïkovski, Dvorak, Beethoven, Bartók, Mendelssohn avec l’Orchestre de la Suisse Romande, le London Soloist Chamber Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Bohème, le Festival Orchestra de Caroline du nord, le Concentus Hungaricus de Budapest au Victoria Hall de Genève, au Queen Elisabeth Hall de Londres, au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, à l’Académie Frédéric Chopin à Varsovie…

À 18 ans, Gilles Colliard est 1er violon solo de l’Ensemble vocal et instrumental de Lausanne, 1er violon solo de la Camerata de Genève, 1er violon solo de l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne et devient à 22 ans le 1er violon solo de l’Orchestre Symphonique de Bienne.

Parallèlement, Gilles Colliard compose ses premières œuvres qui feront très vite l’objet d’un financé par l’État et le canton de Genève.

Sa passion pour la musique baroque l’oriente très jeune vers une étude approfondie de ce répertoire sur instrument d’époque. Le violoncelliste et gambiste Christophe Coin lui demandera d’être son violon solo au sein de l’Ensemble Baroque de Limoges.

On le retrouve sillonnant le monde dans la plupart des festivals baroques en soliste dans les concertos de Leclair accompagné par les « Giardino Armonico » au château de Versailles, dans les Quatre Saisons de Vivaldi au Palao de la Musica de Barcelone, dans les concertos de Locatelli au Queen Elisabeth Hall de Londres ou dans le double concerto de Graun pour violon et viole de gambe à la kleine Philharmonie de Berlin.

En 2001, Gilles Colliard est nommé Directeur Artistique du Département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse et enseigne le violon et la viole d’amour dans cet établissement.

De 1996 à 2009, il devient le 1er violon du Quatuor Ravel avec lequel il sera de nombreuses années en résidence au théâtre d’Évian et effectuera plusieurs tournées au Japon.

En 2004, Gilles Colliard est nommé Directeur Musical de l’Orchestre de Chambre de Toulouse et conduit cet ensemble sur tous les continents, du Japon au Brésil, de Nouvelle Calédonie en Argentine. Cet ensemble historique donne plus de 170 par année.

En 2011, il interprète l’intégrale des dix sonates de Beethoven lors d’un concert événementiel à Tokyo avec la pianofortiste Yoko Kaneko.

Fréquemment invité en tant que chef d’orchestre, Gilles Colliard dirige des formations symphoniques et orchestres de chambre dans tous les répertoires avec des solistes tels que Natalia Gutman, Gauthier Capuçon, Régis Pasquier, Anne Queffelec, David Cadouch…

On le retrouve aussi bien dans un programme Schumann à la tête de l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dans un programme Haendel avec l’Orchestre baroque de Barcelone, dans la création de ses propres compositions avec l’Orchestre Leopoldinum de Wroclaw que dans les symphonies de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique de Bienne.

Gilles Colliard est Directeur Musical de l’Orchestre Baroque de Barcelone entre 2015 et 2021 et devient Directeur Musical de l’orchestre « Acadèmia 1750 » dès 2022.

Concernant son activité de compositeur, son catalogue comprend plus de 80 œuvres et autant d’arrangements. Son opéra « Le Mal des Ardents » est présenté au grand théâtre de Limoges, son divertimento pour orchestre en Suisse, son opéra « Tistou » en France et en Espagne, ses concertos pour violon sont créés par Régis Pasquier, celui pour piano par Bruno Rigutto, celui pour trombone par Fabrice Millisher.

Sa version pour cordes du 1er concerto de Liszt est éditée chez Billaudot et fréquemment interprétée par Martha Argerich.

Gilles Colliard a écrit plusieurs essais sur la musique, présente de nombreuses conférences traitant de Rhétorique, de « Philosophie et Musique » et est intervenant à la « European Graduate School ».

Depuis 2022, il reprend la direction artistique des « Dimanches Musicaux des Heures Claires » à Thonon et crée pour 2023 une saison de concerts, un festival de musique ainsi que le 1er Concours International « Antoine Bernaud » destiné au répertoire d’œuvres pour violon seul.

Gilles Colliard enregistre de nombreux disques (plus de 40) souvent récompensés par la critique.

Découvrez le site internet de Gilles Colliard

"LA MUSIQUE DONNE UNE ÂME À NOS CŒURS ET DES AILES À LA PENSÉE"

Platon

L’Orchestre de Chambre de Toulouse est une formation de musique de Chambre fondée en 1953 par Louis Auriacombe.
Actuellement dirigé par Gilles Colliard, chef d’orchestre, compositeur, pédagogue et violon solo, l’OCT propose plus de 170 concerts par an, du répertoire baroque à la musique actuelle.