Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
27 juillet 2019 > De 21h00 à 22h30 > Restaurant Le Bouche à Oreille - Simorre (32)

Violon, Gilles Colliard
L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Vous nous l’avez récla­­­­mée... revoilà la Criée ! Vous connais­­­­sez le prin­­­­cipe : le pro­­­­gramme est pré­­­­senté comme un Menu de res­­­­tau­­­­rant gas­­­­tro­­­­no­­­­mi­­­­que et c’est à vous de déci­­­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­­­breu­­­­ses pro­­­­po­­­­si­­­­tions de dégus­­­­ta­­­­tion, il vous faut choi­­­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­­­ma­­­­ges. Le des­­­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­­­prise. La dif­­­­fi­­­­culté, c’est que vous êtes nom­­­­breux... un seul moyen de faire enten­­­­dre son choix, com­­­­man­­­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­­­que clas­­­­si­­­­que est consi­­­­dé­­­­rée comme une musi­­­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
Participation libre
Repas à 19,80 € sur réser­va­tion en ligne ou par télé­phone au 05 62 05 52 42
Menu unique, merci de pré­ci­ser en ligne ou par télé­phone les éventuels régi­mes ali­men­tai­res par­ti­cu­liers


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    ClassiCahors


Réservation Impossible
29 juillet 2019 > De 21h00 à 22h00 > Cathédrale de Cahors - Cahors (46)

Violon, Gilles Colliard

Evaristo Felice Dall’Abaco (1675-1742)
Sonate d’église opus 2 n°3

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerto grosso opus 6 n°3

Pietro Locatelli (1695-1764)
Concerto grosso n°12

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Les Quatre Saisons

INFORMATION / RÉSERVATION
15 € - 26 €
Billetterie en ligne
05 65 53 20 65

Festival CLASSICAHORS 2019


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’âme de la musique russe 

    Tchaïkovski


Réservation Impossible
13 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Odyssée - Balma (31)

Violon, Sarah Décamps

De notre point de vue d’occidentaux, Tchaïkovski correspond à l’idée que nous nous faisons, peut-être à tort, de l’âme slave. Un grand-écart permanent entre désespoir et joie frénétique. On retrouve ces contrastes violents dans sa musique, sentimentale parfois à l’excès. Reste l’incontestable talent du mélodiste que l’on retrouve dans son concerto pour violon qui fait partie des incontournables du répertoire des violonistes et surtout des plus belles pages jamais écrites pour cet instrument.

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Concerto pour violon

Anton Arenski (1861-1906)
Variations sur un thème de Tchaïkovski

Alexandre Borodine (1833-1887)
Nocturne

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de l’OCT : 05 61 22 16 34
Auprès du pôle Culture de la mairie de Balma : 05 62 57 83 56
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 10 € / 5 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Saison 19/20 - Paganini


Réservation Impossible
18 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
19 septembre 2019 > De 20h30 à 21h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Violon, Ugo Clément
Direction, Gilles Colliard

Paganini est LE virtuose du violon par excellence, et pour servir sa musique nous avons invité Ugo Clément, un jeune violoniste formé au Conservatoire de Toulouse. Il termine aujourd’hui ses études au Royal College de Londres, et c’est exactement le parcours d’Alexandre Klein, notre contrebassiste, qui lui aussi a débuté la contrebasse au CRR de Toulouse avant de parachever sa formation au Royal College. Cette coïncidence nous a donné envie de mettre en avant les musiciens de l’OCT dans un programme patchwork placé sous le signe de la diversité. Si vous connaissez à coup sûr Vivaldi, Telemann et Tchaïkovski, vous ignorez peut-être qui était Giovanni Bottesini. Contrebassiste et violoncelliste ce musicien était également compositeur et chef d’orchestre. Cette multiplicité des talents et des fonctions n’est pas un cas unique dans l’histoire de la musique, loin s’en faut, et il y a de quoi faire réfléchir tous ceux qui veulent nous enfermer dans une seule spécialité. Bottesini, c’est le Paganini de la contrebasse, et c’est lui qui a apporté à cet instrument ses lettres de noblesse. Bien que grand virtuose, intéressé par la littérature concertante, il n’oublie pas quelle est l’utilité fondamentale de la contrebasse et écrit au début de sa méthode : « Une gamme de Do bien exécutée suffit à faire reconnaître la valeur du bon contrebassiste ». Nous avons toutefois estimé que la gamme de Do, aussi bien jouée soit-elle, ne s’imposait pas dans ce programme et avons choisi une Élégie qui révèle les possibilités expressives de l’instrument. Nos violonistes et altistes vous entraîneront dans l’univers baroque, et le violoncelle fera écho au romantisme de la contrebasse. Comme fil d’Ariane, La Campanella, concerto le plus célèbre de Paganini, démontrera une fois de plus que virtuosité et expression ne sont pas antinomiques.

Ugo Clément est né à Paris en 1994. Il débute le violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse dans la classe de Mary Devismes, puis en troisième cycle spécialisé, dans la classe de violon de Gilles Colliard avec qui il obtient son Prix à l’ âge de 16 ans. Il poursuit un cycle de perfectionnement au Conservatoire Supérieur de Paris dans les classes d’Igor Volochine et de Suzanne Gessner. En 2014, il part étudier aux Etats-Unis où il obtient les bourses d’études dans deux des plus réputés conservatoires du pays, Mannes College of Music et Manhattan School of Music. En 2016 il revient en Europe et intègre le Royal College of Music de Londres, dans la classe de Jan Repko. Il est actuellement en Master dans la classe de Radu Blidar. Ugo Clément joue un violon de Nicolas Lupot datant de 1792.

Niccolo Paganini (1782-1840)
La Campanella, 2e concerto pour violon
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto à quatre vio­lons

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Concerto pour deux altos

Giovanni Bottesini (1821-1889)
Élégie en Ré
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante Cantabile pour vio­lon­celle


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Saison 19/20 - Paganini


Réservation Impossible
18 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
19 septembre 2019 > De 20h30 à 21h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Violon, Ugo Clément
Direction, Gilles Colliard

Paganini est LE virtuose du violon par excellence, et pour servir sa musique nous avons invité Ugo Clément, un jeune violoniste formé au Conservatoire de Toulouse. Il termine aujourd’hui ses études au Royal College de Londres, et c’est exactement le parcours d’Alexandre Klein, notre contrebassiste, qui lui aussi a débuté la contrebasse au CRR de Toulouse avant de parachever sa formation au Royal College. Cette coïncidence nous a donné envie de mettre en avant les musiciens de l’OCT dans un programme patchwork placé sous le signe de la diversité. Si vous connaissez à coup sûr Vivaldi, Telemann et Tchaïkovski, vous ignorez peut-être qui était Giovanni Bottesini. Contrebassiste et violoncelliste ce musicien était également compositeur et chef d’orchestre. Cette multiplicité des talents et des fonctions n’est pas un cas unique dans l’histoire de la musique, loin s’en faut, et il y a de quoi faire réfléchir tous ceux qui veulent nous enfermer dans une seule spécialité. Bottesini, c’est le Paganini de la contrebasse, et c’est lui qui a apporté à cet instrument ses lettres de noblesse. Bien que grand virtuose, intéressé par la littérature concertante, il n’oublie pas quelle est l’utilité fondamentale de la contrebasse et écrit au début de sa méthode : « Une gamme de Do bien exécutée suffit à faire reconnaître la valeur du bon contrebassiste ». Nous avons toutefois estimé que la gamme de Do, aussi bien jouée soit-elle, ne s’imposait pas dans ce programme et avons choisi une Élégie qui révèle les possibilités expressives de l’instrument. Nos violonistes et altistes vous entraîneront dans l’univers baroque, et le violoncelle fera écho au romantisme de la contrebasse. Comme fil d’Ariane, La Campanella, concerto le plus célèbre de Paganini, démontrera une fois de plus que virtuosité et expression ne sont pas antinomiques.

Ugo Clément est né à Paris en 1994. Il débute le violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse dans la classe de Mary Devismes, puis en troisième cycle spécialisé, dans la classe de violon de Gilles Colliard avec qui il obtient son Prix à l’ âge de 16 ans. Il poursuit un cycle de perfectionnement au Conservatoire Supérieur de Paris dans les classes d’Igor Volochine et de Suzanne Gessner. En 2014, il part étudier aux Etats-Unis où il obtient les bourses d’études dans deux des plus réputés conservatoires du pays, Mannes College of Music et Manhattan School of Music. En 2016 il revient en Europe et intègre le Royal College of Music de Londres, dans la classe de Jan Repko. Il est actuellement en Master dans la classe de Radu Blidar. Ugo Clément joue un violon de Nicolas Lupot datant de 1792.

Niccolo Paganini (1782-1840)
La Campanella, 2e concerto pour violon
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto à quatre vio­lons

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Concerto pour deux altos

Giovanni Bottesini (1821-1889)
Élégie en Ré
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante Cantabile pour vio­lon­celle


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Les Musicales du Causse de Gramat


Réservation Impossible
21 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Eglise Saint-Pierre - Gramat (46)

Violon, Clara Cernat

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto en Mi majeur
Violon, Clara Cernat
Double concerto en Ré mineur
Violons, Clara Cernat et Nicolas Kononovitch

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°6

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerto grosso opus 6 n°10

INFORMATION / RÉSERVATION
20 € - 25 €
Billetterie en ligne
05 65 33 22 00
06 22 09 28 21


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Classiques du Classique


Réservation Impossible
22 septembre 2019 > De 16h00 à 17h30 > DRAC Occitanie - Toulouse (31)

Violon, Gilles Colliard

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Le Printemps
L’Été

Johann Strauss, le fils (1825-1899)
Le beau Danube bleu

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Hymne à la joie

Georges Bizet (1838-1875)
Carmen

Franz Lehar (1870-1948)
Valse de la Veuve Joyeuse

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
L’Aquarium
Les Fossiles

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Petite Musique de Nuit
Symphonie n°40

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Badinerie

Giuseppe Verdi (1813-1901)
Marche d’Aïda

Luigi Boccherini (1743-1805)
Menuet

Gioachino Rossini (1792-1868)
Air de Figaro

INFORMATION / RÉSERVATION
Concert gra­tuit, entrée libre


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Saison 19/20 - Paganini


Réservation Impossible
18 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
19 septembre 2019 > De 20h30 à 21h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Violon, Ugo Clément
Direction, Gilles Colliard

Paganini est LE virtuose du violon par excellence, et pour servir sa musique nous avons invité Ugo Clément, un jeune violoniste formé au Conservatoire de Toulouse. Il termine aujourd’hui ses études au Royal College de Londres, et c’est exactement le parcours d’Alexandre Klein, notre contrebassiste, qui lui aussi a débuté la contrebasse au CRR de Toulouse avant de parachever sa formation au Royal College. Cette coïncidence nous a donné envie de mettre en avant les musiciens de l’OCT dans un programme patchwork placé sous le signe de la diversité. Si vous connaissez à coup sûr Vivaldi, Telemann et Tchaïkovski, vous ignorez peut-être qui était Giovanni Bottesini. Contrebassiste et violoncelliste ce musicien était également compositeur et chef d’orchestre. Cette multiplicité des talents et des fonctions n’est pas un cas unique dans l’histoire de la musique, loin s’en faut, et il y a de quoi faire réfléchir tous ceux qui veulent nous enfermer dans une seule spécialité. Bottesini, c’est le Paganini de la contrebasse, et c’est lui qui a apporté à cet instrument ses lettres de noblesse. Bien que grand virtuose, intéressé par la littérature concertante, il n’oublie pas quelle est l’utilité fondamentale de la contrebasse et écrit au début de sa méthode : « Une gamme de Do bien exécutée suffit à faire reconnaître la valeur du bon contrebassiste ». Nous avons toutefois estimé que la gamme de Do, aussi bien jouée soit-elle, ne s’imposait pas dans ce programme et avons choisi une Élégie qui révèle les possibilités expressives de l’instrument. Nos violonistes et altistes vous entraîneront dans l’univers baroque, et le violoncelle fera écho au romantisme de la contrebasse. Comme fil d’Ariane, La Campanella, concerto le plus célèbre de Paganini, démontrera une fois de plus que virtuosité et expression ne sont pas antinomiques.

Ugo Clément est né à Paris en 1994. Il débute le violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse dans la classe de Mary Devismes, puis en troisième cycle spécialisé, dans la classe de violon de Gilles Colliard avec qui il obtient son Prix à l’ âge de 16 ans. Il poursuit un cycle de perfectionnement au Conservatoire Supérieur de Paris dans les classes d’Igor Volochine et de Suzanne Gessner. En 2014, il part étudier aux Etats-Unis où il obtient les bourses d’études dans deux des plus réputés conservatoires du pays, Mannes College of Music et Manhattan School of Music. En 2016 il revient en Europe et intègre le Royal College of Music de Londres, dans la classe de Jan Repko. Il est actuellement en Master dans la classe de Radu Blidar. Ugo Clément joue un violon de Nicolas Lupot datant de 1792.

Niccolo Paganini (1782-1840)
La Campanella, 2e concerto pour violon
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto à quatre vio­lons

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Concerto pour deux altos

Giovanni Bottesini (1821-1889)
Élégie en Ré
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante Cantabile pour vio­lon­celle


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Saison 19/20 - Paganini


Réservation Impossible
18 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
19 septembre 2019 > De 20h30 à 21h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 septembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Violon, Ugo Clément
Direction, Gilles Colliard

Paganini est LE virtuose du violon par excellence, et pour servir sa musique nous avons invité Ugo Clément, un jeune violoniste formé au Conservatoire de Toulouse. Il termine aujourd’hui ses études au Royal College de Londres, et c’est exactement le parcours d’Alexandre Klein, notre contrebassiste, qui lui aussi a débuté la contrebasse au CRR de Toulouse avant de parachever sa formation au Royal College. Cette coïncidence nous a donné envie de mettre en avant les musiciens de l’OCT dans un programme patchwork placé sous le signe de la diversité. Si vous connaissez à coup sûr Vivaldi, Telemann et Tchaïkovski, vous ignorez peut-être qui était Giovanni Bottesini. Contrebassiste et violoncelliste ce musicien était également compositeur et chef d’orchestre. Cette multiplicité des talents et des fonctions n’est pas un cas unique dans l’histoire de la musique, loin s’en faut, et il y a de quoi faire réfléchir tous ceux qui veulent nous enfermer dans une seule spécialité. Bottesini, c’est le Paganini de la contrebasse, et c’est lui qui a apporté à cet instrument ses lettres de noblesse. Bien que grand virtuose, intéressé par la littérature concertante, il n’oublie pas quelle est l’utilité fondamentale de la contrebasse et écrit au début de sa méthode : « Une gamme de Do bien exécutée suffit à faire reconnaître la valeur du bon contrebassiste ». Nous avons toutefois estimé que la gamme de Do, aussi bien jouée soit-elle, ne s’imposait pas dans ce programme et avons choisi une Élégie qui révèle les possibilités expressives de l’instrument. Nos violonistes et altistes vous entraîneront dans l’univers baroque, et le violoncelle fera écho au romantisme de la contrebasse. Comme fil d’Ariane, La Campanella, concerto le plus célèbre de Paganini, démontrera une fois de plus que virtuosité et expression ne sont pas antinomiques.

Ugo Clément est né à Paris en 1994. Il débute le violon à l’âge de 5 ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse dans la classe de Mary Devismes, puis en troisième cycle spécialisé, dans la classe de violon de Gilles Colliard avec qui il obtient son Prix à l’ âge de 16 ans. Il poursuit un cycle de perfectionnement au Conservatoire Supérieur de Paris dans les classes d’Igor Volochine et de Suzanne Gessner. En 2014, il part étudier aux Etats-Unis où il obtient les bourses d’études dans deux des plus réputés conservatoires du pays, Mannes College of Music et Manhattan School of Music. En 2016 il revient en Europe et intègre le Royal College of Music de Londres, dans la classe de Jan Repko. Il est actuellement en Master dans la classe de Radu Blidar. Ugo Clément joue un violon de Nicolas Lupot datant de 1792.

Niccolo Paganini (1782-1840)
La Campanella, 2e concerto pour violon
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerto à quatre vio­lons

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Concerto pour deux altos

Giovanni Bottesini (1821-1889)
Élégie en Ré
(arran­ge­ment Gilles Colliard)

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante Cantabile pour vio­lon­celle


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Grieg


Réservation Impossible
29 septembre 2019 > De 11h00 à 12h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Les pays froids proposent des musiques chaleureuses et Grieg illustre parfaitement ce
propos. L’influence des grands compositeurs allemands est omniprésente pour notre plus
grand plaisir.

Edvard Grieg (1843-1907)
Suite Holberg
Mélodies nor­vé­gien­nes
Mélodies élégiaques

Gustav Holst (1874-1934)
The Dargason

Anton Arenski (1861-1906)
Variations sur un thème de Tchaïkovski

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du ser­­­vice cultu­­­rel de Tournefeuille au 05 62 13 60 30
10 € le carnet de 5 places, sans réser­­­va­­­tion


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Vivaldi, de la gloire à l’oubli


Réservation Impossible
6 octobre 2019 > De 11h00 à 12h30 > Hôtel Palladia - Toulouse (31)

Textes dits par Gilles Colliard

En se basant sur des témoi­gna­ges d’époque et des recher­ches musi­co­lo­gi­ques, l’OCT vous pro­pose un spec­ta­cle pour mieux connaî­tre Vivaldi et la musi­que de son temps. On a peine à le croire aujourd’hui, mais Vivaldi sera oublié pen­dant deux siè­cles après sa mort. Véritable « star » en son temps, il finira pour­tant sa vie dans la misère. Avec une alter­nance rapide de textes et de musi­ques, l’ Orchestre vous fait par­ta­ger cette vie hors du commun, et vous immerge dans l’atmo­sphère d’une ville unique entre toutes : Venise, la Sérénissime !

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de l’OCT : 05 61 22 16 34
Auprès de l’hôtel Palladia : 05 62 12 01 20
Tarif normal concert + déjeu­ner : 55 €
Tarif normal concert seul : 25 €
Tarif CE et grou­pes : 51 € (concert + déjeu­ner), 22 € (concert seul)
1 place adulte ache­tée = 1 place enfant offerte (- 12 ans)


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’Estro Armonico 

    VIVALDI


Réservation Impossible
10 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
11 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
24 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Violon, Gilles Colliard


Si Vivaldi nous laisse une production gigantesque avec plus de 600 concerti et 40 opéras sans compter d’innombrables motets et arias, les documents concernant sa vie, ses relations avec ses contemporains ou sa conception de la musique, sont malheureusement beaucoup plus rares. Qu’est-ce qui semble certain ? C’est bien son père, lui-même musicien de bonne renommée, qui lui apprend le violon. Mais on le destine à la prêtrise, car la religion est un « ascenseur social » comme nous le dirions aujourd’hui. Et le jeune Antonio de devenir prêtre, avant d’y renoncer au motif d’une santé fragile qui lui interdit de dire la Messe… ce qui ne manque pas de nous étonner quand on voit l’énergie que l’homme dépense dans ses activités musicales. Voilà un point moins « certain », bien que nous disposions de témoignages allant dans le sens d’une mauvaise santé. Certain aussi, l’activité de maître de musique à l’ Ospedale della Pieta. Les registres sont toujours là, malgré les nombreuses guerres qui ont ravagé le continent européen depuis le XVIIIe siècle ! Vivaldi y compose, par obligation contractuelle, et y dispose de nombreuses jeunes instrumentistes pour exécuter sa musique. C’est un hospice… dont la particularité est de recueillir des orphelines et de donner à celles qui ont des facilités pour cela un enseignement musical de haut niveau. Certain enfin, la mort misérable à Vienne où Vivaldi est parti chercher une gloire plus grande que celle que Venise a bien voulu lui accorder. Reste pour nous aujourd’hui une musique lumineuse et volubile que nous avons retrouvée à partir de 1945 quand des chercheurs audacieux ont réussi à tirer Vivaldi de l’oubli dans lequel il était tombé pendant deux siècles. Pour compléter ce programme donné dans le cadre de l’abonnement, nous avons eu l’envie de vous en dire plus sur Vivaldi et de vous proposer le dimanche 6 octobre 2019 à l’Amphithéâtre de l’Hôtel Palladia un spectacle où des lettres et des textes alterneront avec des musiques de Vivaldi et de ses contemporains. Un bon moyen d’en découvrir plus sur cette époque fascinante, incarnée par une ville qui ne l’est pas moins : Venise.

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerti pour violon n°3, n°6 et n°9
Concerto n°11 en Ré mineur pour deux vio­lons et vio­lon­celle
Concerto pour violon La tem­pesta di mare

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerti grossi opus 6 n°1 en Ré majeur & n°2 en Fa majeur

Giuseppe Tartini (1692-1770)
Symphonie en Ré majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’Estro Armonico 

    VIVALDI


Réservation Impossible
10 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
11 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
24 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Violon, Gilles Colliard


Si Vivaldi nous laisse une production gigantesque avec plus de 600 concerti et 40 opéras sans compter d’innombrables motets et arias, les documents concernant sa vie, ses relations avec ses contemporains ou sa conception de la musique, sont malheureusement beaucoup plus rares. Qu’est-ce qui semble certain ? C’est bien son père, lui-même musicien de bonne renommée, qui lui apprend le violon. Mais on le destine à la prêtrise, car la religion est un « ascenseur social » comme nous le dirions aujourd’hui. Et le jeune Antonio de devenir prêtre, avant d’y renoncer au motif d’une santé fragile qui lui interdit de dire la Messe… ce qui ne manque pas de nous étonner quand on voit l’énergie que l’homme dépense dans ses activités musicales. Voilà un point moins « certain », bien que nous disposions de témoignages allant dans le sens d’une mauvaise santé. Certain aussi, l’activité de maître de musique à l’ Ospedale della Pieta. Les registres sont toujours là, malgré les nombreuses guerres qui ont ravagé le continent européen depuis le XVIIIe siècle ! Vivaldi y compose, par obligation contractuelle, et y dispose de nombreuses jeunes instrumentistes pour exécuter sa musique. C’est un hospice… dont la particularité est de recueillir des orphelines et de donner à celles qui ont des facilités pour cela un enseignement musical de haut niveau. Certain enfin, la mort misérable à Vienne où Vivaldi est parti chercher une gloire plus grande que celle que Venise a bien voulu lui accorder. Reste pour nous aujourd’hui une musique lumineuse et volubile que nous avons retrouvée à partir de 1945 quand des chercheurs audacieux ont réussi à tirer Vivaldi de l’oubli dans lequel il était tombé pendant deux siècles. Pour compléter ce programme donné dans le cadre de l’abonnement, nous avons eu l’envie de vous en dire plus sur Vivaldi et de vous proposer le dimanche 6 octobre 2019 à l’Amphithéâtre de l’Hôtel Palladia un spectacle où des lettres et des textes alterneront avec des musiques de Vivaldi et de ses contemporains. Un bon moyen d’en découvrir plus sur cette époque fascinante, incarnée par une ville qui ne l’est pas moins : Venise.

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerti pour violon n°3, n°6 et n°9
Concerto n°11 en Ré mineur pour deux vio­lons et vio­lon­celle
Concerto pour violon La tem­pesta di mare

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerti grossi opus 6 n°1 en Ré majeur & n°2 en Fa majeur

Giuseppe Tartini (1692-1770)
Symphonie en Ré majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
12 octobre 2019 > De 21h00 à 22h30 > Eglise Sainte-Quitterie - Gratentour (31)

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­­cipe : le pro­­­gramme est pré­­­senté comme un Menu de res­­­tau­­­rant gas­­­tro­­­no­­­mi­­­que et c’est à vous de déci­­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­­breu­­­ses pro­­­po­­­si­­­tions de dégus­­­ta­­­tion, il vous faut choi­­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­­ma­­­ges. Le des­­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­­prise. La dif­­­fi­­­culté, c’est que vous êtes nom­­­breux... un seul moyen de faire enten­­­dre son choix, com­­­man­­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­­que clas­­­si­­­que est consi­­­dé­­­rée comme une musi­­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
6 € - 8,10 €
vie­cultu­relle gra­ten­tour.fr
05 62 79 94 00


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tableaux d’une exposition 

    Moussorgski


Réservation Impossible
15 octobre 2019 > De 20h30 à 21h30 > Ciné-théâtre Vauban - Port-Vendres (66)

Une réputation de « sauvage » incapable d’autre chose que de « divagations musicales », voilà Moussorgski selon les critiques de son époque ! Ce poète, car c’en est un, sera réhabilité par la postérité. Fervent défenseur de la musique russe il est un digne représentant de ce que nous nommons « l’âme russe » qui reste si mystérieuse pour les occidentaux.

Max Bruch (1838-1920)
Sérénade sur des mélo­dies sué­doi­ses

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une expo­si­tion (ver­sion cordes)

Alexander Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

Nikolaï Rimsli-Korsakov (1844-1908)
Allegro

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du Port-Vendres Festival au 06 37 13 48 32
Auprès de l’office du tou­risme de Port-Vendres au 04 68 82 07 54
Tarif plein : 15 €
Tarif réduit (moins de 16 ans) : 12 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Joplin, la musique de l’Amérique


Réservation Impossible
17 octobre 2019 > De 21h00 à 22h30 > Musée du Piano - Limoux (11)

Scott Joplin (1868-1917)
The Entertainer
The Strenuous Life
Antoinette
Heliotrope Bouquet

Arthur Foote (1853-1937)
Sérénade

Samuel Barber (1910-1981)
Adagio

Victor Herbert (1859-1924)
Sérénade

INFORMATION / RÉSERVATION
Gratuit
04 68 20 83 51
06 77 51 76 42


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’enfant prodige 

    Mozart


Réservation Impossible
18 octobre 2019 > De 21h00 à 21h30 > Centre culturel Henri Desbals - Toulouse (31)

Si Mozart est l’ enfant prodige par excellence, il n’est pas un cas unique dans l’histoire de la musique et Félix Mendelssohn est à peine moins précoce. Ce qui est étonnant, c’est que l’un comme l’autre ont une sœur aînée aussi douée qu’eux ! Mais Nannerl, sœur de Wolfgang, ne fera pas carrière alors que 50 ans plus tard, Fanny transgressera les règles, réussissant à résister aux pressions de son frère et de son père qui souhaitent qu’elle n’exerce ses talents que dans le cercle familial et amical. Ce programme est une bonne occasion de réfléchir à l’indispensable égalité des droits entre les femmes et les hommes.

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie n°40
Ouverture de la Flûte enchan­tée

Félix Mendelssohn (1809-1847)
Symphonie n°10

Fanny Mendelssohn (1805-1847)
Symphonie de cham­bre

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du centre cultu­rel Henri Desbals : 05 36 25 25 73
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 6,5 € / 4,5 € / 3 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Le Carnaval des Animaux


Réservation Impossible
20 octobre 2019 > De 11h00 à 12h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Saint-Saëns se veut un compositeur « sérieux », et le Carnaval des Animaux est tout à fait atypique de son oeuvre. Lion, Poules, Éléphant ou encore Pianiste, c’est à la visite d’un très grand zoo que Saint-Saëns nous invite.

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Le Carnaval des Animaux
(trans­crip­tion Gilles Colliard)

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Divertimento KV136

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Suite Don Quichotte

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du ser­­­vice cultu­­­rel de Tournefeuille au 05 62 13 60 30
10 € le carnet de 5 places, sans réser­­­va­­­tion


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’Estro Armonico 

    VIVALDI


Réservation Impossible
10 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
11 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
24 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Violon, Gilles Colliard


Si Vivaldi nous laisse une production gigantesque avec plus de 600 concerti et 40 opéras sans compter d’innombrables motets et arias, les documents concernant sa vie, ses relations avec ses contemporains ou sa conception de la musique, sont malheureusement beaucoup plus rares. Qu’est-ce qui semble certain ? C’est bien son père, lui-même musicien de bonne renommée, qui lui apprend le violon. Mais on le destine à la prêtrise, car la religion est un « ascenseur social » comme nous le dirions aujourd’hui. Et le jeune Antonio de devenir prêtre, avant d’y renoncer au motif d’une santé fragile qui lui interdit de dire la Messe… ce qui ne manque pas de nous étonner quand on voit l’énergie que l’homme dépense dans ses activités musicales. Voilà un point moins « certain », bien que nous disposions de témoignages allant dans le sens d’une mauvaise santé. Certain aussi, l’activité de maître de musique à l’ Ospedale della Pieta. Les registres sont toujours là, malgré les nombreuses guerres qui ont ravagé le continent européen depuis le XVIIIe siècle ! Vivaldi y compose, par obligation contractuelle, et y dispose de nombreuses jeunes instrumentistes pour exécuter sa musique. C’est un hospice… dont la particularité est de recueillir des orphelines et de donner à celles qui ont des facilités pour cela un enseignement musical de haut niveau. Certain enfin, la mort misérable à Vienne où Vivaldi est parti chercher une gloire plus grande que celle que Venise a bien voulu lui accorder. Reste pour nous aujourd’hui une musique lumineuse et volubile que nous avons retrouvée à partir de 1945 quand des chercheurs audacieux ont réussi à tirer Vivaldi de l’oubli dans lequel il était tombé pendant deux siècles. Pour compléter ce programme donné dans le cadre de l’abonnement, nous avons eu l’envie de vous en dire plus sur Vivaldi et de vous proposer le dimanche 6 octobre 2019 à l’Amphithéâtre de l’Hôtel Palladia un spectacle où des lettres et des textes alterneront avec des musiques de Vivaldi et de ses contemporains. Un bon moyen d’en découvrir plus sur cette époque fascinante, incarnée par une ville qui ne l’est pas moins : Venise.

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerti pour violon n°3, n°6 et n°9
Concerto n°11 en Ré mineur pour deux vio­lons et vio­lon­celle
Concerto pour violon La tem­pesta di mare

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerti grossi opus 6 n°1 en Ré majeur & n°2 en Fa majeur

Giuseppe Tartini (1692-1770)
Symphonie en Ré majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • L’Estro Armonico 

    VIVALDI


Réservation Impossible
10 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
11 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
24 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Violon, Gilles Colliard


Si Vivaldi nous laisse une production gigantesque avec plus de 600 concerti et 40 opéras sans compter d’innombrables motets et arias, les documents concernant sa vie, ses relations avec ses contemporains ou sa conception de la musique, sont malheureusement beaucoup plus rares. Qu’est-ce qui semble certain ? C’est bien son père, lui-même musicien de bonne renommée, qui lui apprend le violon. Mais on le destine à la prêtrise, car la religion est un « ascenseur social » comme nous le dirions aujourd’hui. Et le jeune Antonio de devenir prêtre, avant d’y renoncer au motif d’une santé fragile qui lui interdit de dire la Messe… ce qui ne manque pas de nous étonner quand on voit l’énergie que l’homme dépense dans ses activités musicales. Voilà un point moins « certain », bien que nous disposions de témoignages allant dans le sens d’une mauvaise santé. Certain aussi, l’activité de maître de musique à l’ Ospedale della Pieta. Les registres sont toujours là, malgré les nombreuses guerres qui ont ravagé le continent européen depuis le XVIIIe siècle ! Vivaldi y compose, par obligation contractuelle, et y dispose de nombreuses jeunes instrumentistes pour exécuter sa musique. C’est un hospice… dont la particularité est de recueillir des orphelines et de donner à celles qui ont des facilités pour cela un enseignement musical de haut niveau. Certain enfin, la mort misérable à Vienne où Vivaldi est parti chercher une gloire plus grande que celle que Venise a bien voulu lui accorder. Reste pour nous aujourd’hui une musique lumineuse et volubile que nous avons retrouvée à partir de 1945 quand des chercheurs audacieux ont réussi à tirer Vivaldi de l’oubli dans lequel il était tombé pendant deux siècles. Pour compléter ce programme donné dans le cadre de l’abonnement, nous avons eu l’envie de vous en dire plus sur Vivaldi et de vous proposer le dimanche 6 octobre 2019 à l’Amphithéâtre de l’Hôtel Palladia un spectacle où des lettres et des textes alterneront avec des musiques de Vivaldi et de ses contemporains. Un bon moyen d’en découvrir plus sur cette époque fascinante, incarnée par une ville qui ne l’est pas moins : Venise.

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Concerti pour violon n°3, n°6 et n°9
Concerto n°11 en Ré mineur pour deux vio­lons et vio­lon­celle
Concerto pour violon La tem­pesta di mare

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerti grossi opus 6 n°1 en Ré majeur & n°2 en Fa majeur

Giuseppe Tartini (1692-1770)
Symphonie en Ré majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Le Carnaval des Animaux


Réservation Impossible
8 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Halle de Limogne (46)

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Suite Don Quichotte

Luigi Boccherini (1743-1805)
Nuit de garde à Madrid

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Trois concerts en Sextuors

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Le Carnaval des Animaux (arran­ge­ment pour cordes Gilles Colliard)

INFORMATION / RÉSERVATION
13 € - 16 €
Gratuit pour les moins de 5 ans
05 65 24 34 28 / 05 65 31 50 08
info tou­risme-lal­ben­que-limo­gne.com


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Purcell, Haendel & Graun


Réservation Impossible
12 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Viole de gambe, Lixsania Fernandez
Violon et direction, Gilles Colliard



À moins d’être un spécialiste de la musique baroque il est probable que vous ne connaissiez pas Graun et nous devons vous dire que nous sommes nombreux dans l’ orchestre à découvrir nous aussi cette musique incroyable. Frédéric II, premier Roi de Prusse, despote éclairé et ami de Voltaire prend Graun à son service dès 1727 avant son accession au trône. Graun ne le quittera plus, restant jusqu’à sa mort le responsable des cordes de l’Opéra Royal. Violoniste, Graun célèbre cependant la viole de gambe dans de nombreuses pièces. Pourtant, la « guerre » fait rage entre les partisans de la famille des violons, à fonds bombés et touches lisses, et celle des violes à fonds plats et frettes sur la touche (comme les guitares). Comme tous les grands musiciens Graun n’en a cure et n’hésite pas à mélanger les deux esthétiques dans un double concerto qui réunit les deux instruments. À l’opposé de cette vie longue et stable, Henry Purcell, le plus célèbre de tous les compositeurs anglais, mourra à l’âge de 36 ans. Son opéra Didon et Enée est le premier opéra de l’histoire de la musique anglaise, et comme il est d’usage à l’époque, nous en extrayons une suite instrumentale. Il est bien difficile de caractériser le style baroque anglais et de dire en quoi il se distingue. Comme partout en Europe, l’influence italienne y est présente. Mais la guerre des Trois Royaumes de 1639 à 1651 va ralentir le mouvement créatif et Purcell a bien peu de compatriotes compositeurs comme lui. Comme souvent dans leur histoire, et sur de nombreux sujets, nos amis anglais n’hésitent pas une seconde à aller chercher ailleurs les talents qui leur font défaut. C’est ainsi qu’un allemand, devient en 1727 par la grâce du Roi George 1er un compositeur baroque anglais de première importance : G.F. Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de l’exigeant Beethoven.

Originaire de Cuba, Lixsania Fernandez a étudié la viole de gambe aux Conservatoires de Séville et de Bilbao, à l’école nationale des arts de La Havane, et s’est perfectionnée auprès de Savall, Kuijken, Ghielmi, Miller et Colonna. Fondatrice de l’ ensemble Recondita Armonia, elle collabore à divers ensembles tels que La Chimera (Eduardo Egüez), L’Arpeggiata (Christina Pluhar), Le Concert des Nations (Jordi Savall)… et est invitée comme soliste par de nombreux orchestres espagnols ainsi que l’ Australian Brandenburg Orchestra. Aux éditions Brilliant Classics, elle a enregistré un disque dédié au compositeur virtuose J. Schenck, et un autre très remarqué autour de G. F. Handel. Elle enseigne actuellement la viole de gambe au CEM de Terrassa (Catalogne).

Johann G. Graun (1703-1771)
Concerto pour violon et viole de gambe en Do mineur
Concerto en Sol majeur pour viole de gambe

Georg F. Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°11

Henry Purcell (1659-1695)
Suite de Didon & Enée


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Purcell, Haendel & Graun


Réservation Impossible
12 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Viole de gambe, Lixsania Fernandez
Violon et direction, Gilles Colliard



À moins d’être un spécialiste de la musique baroque il est probable que vous ne connaissiez pas Graun et nous devons vous dire que nous sommes nombreux dans l’ orchestre à découvrir nous aussi cette musique incroyable. Frédéric II, premier Roi de Prusse, despote éclairé et ami de Voltaire prend Graun à son service dès 1727 avant son accession au trône. Graun ne le quittera plus, restant jusqu’à sa mort le responsable des cordes de l’Opéra Royal. Violoniste, Graun célèbre cependant la viole de gambe dans de nombreuses pièces. Pourtant, la « guerre » fait rage entre les partisans de la famille des violons, à fonds bombés et touches lisses, et celle des violes à fonds plats et frettes sur la touche (comme les guitares). Comme tous les grands musiciens Graun n’en a cure et n’hésite pas à mélanger les deux esthétiques dans un double concerto qui réunit les deux instruments. À l’opposé de cette vie longue et stable, Henry Purcell, le plus célèbre de tous les compositeurs anglais, mourra à l’âge de 36 ans. Son opéra Didon et Enée est le premier opéra de l’histoire de la musique anglaise, et comme il est d’usage à l’époque, nous en extrayons une suite instrumentale. Il est bien difficile de caractériser le style baroque anglais et de dire en quoi il se distingue. Comme partout en Europe, l’influence italienne y est présente. Mais la guerre des Trois Royaumes de 1639 à 1651 va ralentir le mouvement créatif et Purcell a bien peu de compatriotes compositeurs comme lui. Comme souvent dans leur histoire, et sur de nombreux sujets, nos amis anglais n’hésitent pas une seconde à aller chercher ailleurs les talents qui leur font défaut. C’est ainsi qu’un allemand, devient en 1727 par la grâce du Roi George 1er un compositeur baroque anglais de première importance : G.F. Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de l’exigeant Beethoven.

Originaire de Cuba, Lixsania Fernandez a étudié la viole de gambe aux Conservatoires de Séville et de Bilbao, à l’école nationale des arts de La Havane, et s’est perfectionnée auprès de Savall, Kuijken, Ghielmi, Miller et Colonna. Fondatrice de l’ ensemble Recondita Armonia, elle collabore à divers ensembles tels que La Chimera (Eduardo Egüez), L’Arpeggiata (Christina Pluhar), Le Concert des Nations (Jordi Savall)… et est invitée comme soliste par de nombreux orchestres espagnols ainsi que l’ Australian Brandenburg Orchestra. Aux éditions Brilliant Classics, elle a enregistré un disque dédié au compositeur virtuose J. Schenck, et un autre très remarqué autour de G. F. Handel. Elle enseigne actuellement la viole de gambe au CEM de Terrassa (Catalogne).

Johann G. Graun (1703-1771)
Concerto pour violon et viole de gambe en Do mineur
Concerto en Sol majeur pour viole de gambe

Georg F. Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°11

Henry Purcell (1659-1695)
Suite de Didon & Enée


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Claude Nougaro


Réservation Impossible
15 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Odyssée - Balma (31)

Avec le Ô Quintet

Claude Nougaro aimait le mélange des genres et nous célé­brons en 2019 le 90e anni­ver­saire de sa nais­sance.
Que vous soyez tou­lou­sain d’un jour, ou de tou­jours, vous connais­sez for­cé­ment la plu­part des chan­sons de ce pro­gramme. Amoureux du Verbe, Claude Nougaro a su faire swin­guer la langue fran­çaise comme aucun autre. Il aimait le mélange des genres et ne met­tait pas de fron­tiè­res entre Classique, Jazz et Java.

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de l’OCT : 05 61 22 16 34
Auprès du pôle Culture de la mairie de Balma : 05 62 57 83 56
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 10 € / 5 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
22 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Salle d'animations de Sévérac-le-Château - Séverac d'Aveyron (12)

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­­­cipe : le pro­­­­gramme est pré­­­­senté comme un Menu de res­­­­tau­­­­rant gas­­­­tro­­­­no­­­­mi­­­­que et c’est à vous de déci­­­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­­­breu­­­­ses pro­­­­po­­­­si­­­­tions de dégus­­­­ta­­­­tion, il vous faut choi­­­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­­­ma­­­­ges. Le des­­­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­­­prise. La dif­­­­fi­­­­culté, c’est que vous êtes nom­­­­breux... un seul moyen de faire enten­­­­dre son choix, com­­­­man­­­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­­­que clas­­­­si­­­­que est consi­­­­dé­­­­rée comme une musi­­­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
12 € - 25 €
05 65 47 67 31
seve­rac­da­vey­ron caus­ses-aubrac-tou­risme.com


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Purcell, Haendel & Graun


Réservation Impossible
12 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Viole de gambe, Lixsania Fernandez
Violon et direction, Gilles Colliard



À moins d’être un spécialiste de la musique baroque il est probable que vous ne connaissiez pas Graun et nous devons vous dire que nous sommes nombreux dans l’ orchestre à découvrir nous aussi cette musique incroyable. Frédéric II, premier Roi de Prusse, despote éclairé et ami de Voltaire prend Graun à son service dès 1727 avant son accession au trône. Graun ne le quittera plus, restant jusqu’à sa mort le responsable des cordes de l’Opéra Royal. Violoniste, Graun célèbre cependant la viole de gambe dans de nombreuses pièces. Pourtant, la « guerre » fait rage entre les partisans de la famille des violons, à fonds bombés et touches lisses, et celle des violes à fonds plats et frettes sur la touche (comme les guitares). Comme tous les grands musiciens Graun n’en a cure et n’hésite pas à mélanger les deux esthétiques dans un double concerto qui réunit les deux instruments. À l’opposé de cette vie longue et stable, Henry Purcell, le plus célèbre de tous les compositeurs anglais, mourra à l’âge de 36 ans. Son opéra Didon et Enée est le premier opéra de l’histoire de la musique anglaise, et comme il est d’usage à l’époque, nous en extrayons une suite instrumentale. Il est bien difficile de caractériser le style baroque anglais et de dire en quoi il se distingue. Comme partout en Europe, l’influence italienne y est présente. Mais la guerre des Trois Royaumes de 1639 à 1651 va ralentir le mouvement créatif et Purcell a bien peu de compatriotes compositeurs comme lui. Comme souvent dans leur histoire, et sur de nombreux sujets, nos amis anglais n’hésitent pas une seconde à aller chercher ailleurs les talents qui leur font défaut. C’est ainsi qu’un allemand, devient en 1727 par la grâce du Roi George 1er un compositeur baroque anglais de première importance : G.F. Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de l’exigeant Beethoven.

Originaire de Cuba, Lixsania Fernandez a étudié la viole de gambe aux Conservatoires de Séville et de Bilbao, à l’école nationale des arts de La Havane, et s’est perfectionnée auprès de Savall, Kuijken, Ghielmi, Miller et Colonna. Fondatrice de l’ ensemble Recondita Armonia, elle collabore à divers ensembles tels que La Chimera (Eduardo Egüez), L’Arpeggiata (Christina Pluhar), Le Concert des Nations (Jordi Savall)… et est invitée comme soliste par de nombreux orchestres espagnols ainsi que l’ Australian Brandenburg Orchestra. Aux éditions Brilliant Classics, elle a enregistré un disque dédié au compositeur virtuose J. Schenck, et un autre très remarqué autour de G. F. Handel. Elle enseigne actuellement la viole de gambe au CEM de Terrassa (Catalogne).

Johann G. Graun (1703-1771)
Concerto pour violon et viole de gambe en Do mineur
Concerto en Sol majeur pour viole de gambe

Georg F. Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°11

Henry Purcell (1659-1695)
Suite de Didon & Enée


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Purcell, Haendel & Graun


Réservation Impossible
12 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
25 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2019 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Viole de gambe, Lixsania Fernandez
Violon et direction, Gilles Colliard



À moins d’être un spécialiste de la musique baroque il est probable que vous ne connaissiez pas Graun et nous devons vous dire que nous sommes nombreux dans l’ orchestre à découvrir nous aussi cette musique incroyable. Frédéric II, premier Roi de Prusse, despote éclairé et ami de Voltaire prend Graun à son service dès 1727 avant son accession au trône. Graun ne le quittera plus, restant jusqu’à sa mort le responsable des cordes de l’Opéra Royal. Violoniste, Graun célèbre cependant la viole de gambe dans de nombreuses pièces. Pourtant, la « guerre » fait rage entre les partisans de la famille des violons, à fonds bombés et touches lisses, et celle des violes à fonds plats et frettes sur la touche (comme les guitares). Comme tous les grands musiciens Graun n’en a cure et n’hésite pas à mélanger les deux esthétiques dans un double concerto qui réunit les deux instruments. À l’opposé de cette vie longue et stable, Henry Purcell, le plus célèbre de tous les compositeurs anglais, mourra à l’âge de 36 ans. Son opéra Didon et Enée est le premier opéra de l’histoire de la musique anglaise, et comme il est d’usage à l’époque, nous en extrayons une suite instrumentale. Il est bien difficile de caractériser le style baroque anglais et de dire en quoi il se distingue. Comme partout en Europe, l’influence italienne y est présente. Mais la guerre des Trois Royaumes de 1639 à 1651 va ralentir le mouvement créatif et Purcell a bien peu de compatriotes compositeurs comme lui. Comme souvent dans leur histoire, et sur de nombreux sujets, nos amis anglais n’hésitent pas une seconde à aller chercher ailleurs les talents qui leur font défaut. C’est ainsi qu’un allemand, devient en 1727 par la grâce du Roi George 1er un compositeur baroque anglais de première importance : G.F. Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de l’exigeant Beethoven.

Originaire de Cuba, Lixsania Fernandez a étudié la viole de gambe aux Conservatoires de Séville et de Bilbao, à l’école nationale des arts de La Havane, et s’est perfectionnée auprès de Savall, Kuijken, Ghielmi, Miller et Colonna. Fondatrice de l’ ensemble Recondita Armonia, elle collabore à divers ensembles tels que La Chimera (Eduardo Egüez), L’Arpeggiata (Christina Pluhar), Le Concert des Nations (Jordi Savall)… et est invitée comme soliste par de nombreux orchestres espagnols ainsi que l’ Australian Brandenburg Orchestra. Aux éditions Brilliant Classics, elle a enregistré un disque dédié au compositeur virtuose J. Schenck, et un autre très remarqué autour de G. F. Handel. Elle enseigne actuellement la viole de gambe au CEM de Terrassa (Catalogne).

Johann G. Graun (1703-1771)
Concerto pour violon et viole de gambe en Do mineur
Concerto en Sol majeur pour viole de gambe

Georg F. Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°11

Henry Purcell (1659-1695)
Suite de Didon & Enée


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard