Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    L’Art de la Danse


Réservation Impossible
14 octobre 2018 > De 11h00 à 12h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

La Danse et la Musique sont sœurs. Avec ce concert de danses vous aurez la bougeotte c’est certain !

Jean Ferry Rebel (1666-1747)
Les Caractères de la Danse

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Menuet

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Bourrée

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893)
Valse

Johann Strauss, le fils (1825-1899)
Le beau Danube bleu

Gustav Holst (1874-1934)
The Dargason

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du ser­vice cultu­rel de Tournefeuille au 05 62 13 60 30
10 € le carnet de 5 places, sans réser­va­tion


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • La musique viennoise 

    Strauss


Réservation Impossible
16 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Ciné-théâtre Vauban - Port-Vendres (Pyrénées-Orientales)

Johann Strauss (1804-1849, le père)
Deux valses opus 298 et 241

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie Linz (transcription Cimador)

Robert Fuchs (1847-1927)
Sérénade

Johann Strauss (1825-1899, le fils)
Deux valses opus 437 et 314
(Valse de l’Empereur, le Beau Danube Bleu)
Pizzicato Polka
Annen Polka

Vienne est bien la ville incontour­na­ble en ce qui concerne la musi­que. En réu­nis­sant des com­po­si­teurs autri­chiens, l’OCT a sou­haité lui rendre un hom­mage appuyé. Et n’en déplaise à Mozart qui se vou­lait alle­mand et détes­tait Salzbourg.

Ciné-théâ­tre Vauban (place Castellane)
Renseignements et réser­va­tions :
Office du tou­risme de Port-Vendres : 04 68 82 07 54
Tarif normal : 15€
Tarif réduit (moins de 16 ans) : 12€


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Strauss, la musique viennoise


Réservation Impossible
18 octobre 2018 > De 21h00 à 22h00 > Musée du Piano - Limoux (11)

Johann Strauss, le père (1804-1849)
Deux valses opus 298 et 241

Robert Fuchs (1847-1927)
Sérénade

Johann Strauss, le fils (1825-1899)
Deux valses opus 437 et 314 (Valse de l’Empereur, Le beau Danube bleu)
Pizzicato Polka
Anen Polka

INFORMATION / RÉSERVATION
04 68 31 01 16


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Strauss


Réservation Impossible
19 octobre 2018 > De 21h00 à 22h00 > Espace Saint-Cyprien - Le Chapeau Rouge

Vienne est la capitale incontournable en ce qui concerne la musique. Vivaldi, Haydn, Mozart, Beethoven… nombre de grands compositeurs y séjournent et y font découvrir leur musique. En réunissant des compositeurs autrichiens, l’OCT a souhaité rendre un hommage appuyé à cette ville où la culture musicale est un bien commun très partagé !

Johann Strauss, le père
Deux valses opus 298 et 241

Robert Fuchs (1847-1927)
Sérénade

Johann Strauss, le fils (1825-1899)
Deux valses opus 437 et 314
(Valse de l’Empereur, Le beau Danube bleu)
Pizzicato Polka
Anen Polka

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de la billet­te­rie de l’espace Saint-Cyprien au 05 61 22 27 77
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 6,50 € / 4,50 € / 3 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Les Saisons


Réservation Impossible
11 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
12 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Direction, Gilles Colliard

Vous connaissez bien sûr les Quatre Saisons de Vivaldi, mais aussi celles de Piazzolla si vous êtes venus à nos concerts l’an passé. Avec Félicien David, c’est une tout autre ambiance sonore que vous découvrirez pour illustrer ce thème inspirant pour de nombreux compositeurs. Très tôt orphelin de ses deux parents, Félicien David ne doit sa survie qu’à sa jolie voix qui lui permet d’entrer à la maîtrise d’Aix en Provence. Il y apprend le violon et la contrebasse, et surtout commence à composer dès l’âge de 13 ans. Voulant se perfectionner, il part à Paris pour le Conservatoire, mais Cherubini lui dit qu’il ne « sait rien ». Heureusement, l’exigeant directeur du Conservatoire se ravisera en lisant plus attentivement les pièces écrites pour la maîtrise d’Aix. Félicien David sort du Conservatoire en 1831 sans avoir obtenu de « Prix ». Il rencontre alors les « saint-simoniens » et est séduit par leurs idées de « fraternité » et « d’intérêt général ». C’est avec un groupe de « frères » qu’il part près de 3 ans au Moyen Orient. A son retour, il ne parvient qu’à de rares occasions à faire jouer sa musique, jusqu’au véritable triomphe de son ode symphonique « Le Désert » en décembre 1844. Berlioz, enthousiaste, reprendra l’œuvre dès 1845. Dès lors, les choses s’améliorent pour le compositeur, enfin reconnu par le Public et la Critique. Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1862 et est pensionné, ce qui lui permet de vivre plus confortablement. Si vous aimez les impressionnistes en peinture, vous aimerez les Saisons de Félicien David. Plutôt que de nous écrire une œuvre par saison, David nous propose plusieurs « soirées » chacune dans une atmosphère différente. Après tout chaque saison porte en elle des énergies contradictoires et peut à la fois être apaisante ou source de souffrance. Il y en a 24 au total, preuve de la diversité des impressions que chaque saison peut nous laisser. Comme tous les compositeurs romantiques, Félicien David travaille beaucoup sur la « couleur ». D’où une utilisation très sophistiquée des tonalités pour chacune des « soirées ».

Félicien David (1810-1876)
Les Quatre Saisons


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Les Saisons


Réservation Impossible
11 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
12 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
25 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 octobre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Direction, Gilles Colliard

Vous connaissez bien sûr les Quatre Saisons de Vivaldi, mais aussi celles de Piazzolla si vous êtes venus à nos concerts l’an passé. Avec Félicien David, c’est une tout autre ambiance sonore que vous découvrirez pour illustrer ce thème inspirant pour de nombreux compositeurs. Très tôt orphelin de ses deux parents, Félicien David ne doit sa survie qu’à sa jolie voix qui lui permet d’entrer à la maîtrise d’Aix en Provence. Il y apprend le violon et la contrebasse, et surtout commence à composer dès l’âge de 13 ans. Voulant se perfectionner, il part à Paris pour le Conservatoire, mais Cherubini lui dit qu’il ne « sait rien ». Heureusement, l’exigeant directeur du Conservatoire se ravisera en lisant plus attentivement les pièces écrites pour la maîtrise d’Aix. Félicien David sort du Conservatoire en 1831 sans avoir obtenu de « Prix ». Il rencontre alors les « saint-simoniens » et est séduit par leurs idées de « fraternité » et « d’intérêt général ». C’est avec un groupe de « frères » qu’il part près de 3 ans au Moyen Orient. A son retour, il ne parvient qu’à de rares occasions à faire jouer sa musique, jusqu’au véritable triomphe de son ode symphonique « Le Désert » en décembre 1844. Berlioz, enthousiaste, reprendra l’œuvre dès 1845. Dès lors, les choses s’améliorent pour le compositeur, enfin reconnu par le Public et la Critique. Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1862 et est pensionné, ce qui lui permet de vivre plus confortablement. Si vous aimez les impressionnistes en peinture, vous aimerez les Saisons de Félicien David. Plutôt que de nous écrire une œuvre par saison, David nous propose plusieurs « soirées » chacune dans une atmosphère différente. Après tout chaque saison porte en elle des énergies contradictoires et peut à la fois être apaisante ou source de souffrance. Il y en a 24 au total, preuve de la diversité des impressions que chaque saison peut nous laisser. Comme tous les compositeurs romantiques, Félicien David travaille beaucoup sur la « couleur ». D’où une utilisation très sophistiquée des tonalités pour chacune des « soirées ».

Félicien David (1810-1876)
Les Quatre Saisons


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tableaux d’une exposition 

    Saison 18/19 - MOUSSORGSKI


Réservation Impossible
8 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
9 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Direction, Gilles Colliard


Une réputation de « sauvage » incapable d’autre chose que de « divagations musicales », voilà Moussorgsky selon les critiques de son époque ! Ce poète, car c’en est un, sera heureusement réhabilité par la postérité. Fervent défenseur de la musique russe il est un digne représentant de ce que nous nommons « l’âme russe » qui reste si mystérieuse pour les occidentaux. C’est sa mère qui lui apprend le piano, et dès l’âge de 9 ans, il donne son premier concert. Mais il épousera d’abord la carrière militaire conformément aux vœux de sa famille. Il est dans sa jeunesse un petit lieutenant, plutôt mondain et raffiné, que l’on s’arrache lors des réceptions pour son talent de pianiste.

A 20 ans il quitte l’armée pour ne se consacrer qu’à la musique. Hélas pour lui, l’abolition du servage en 1861 ruine sa famille, et dès lors il vit chichement, dans l’ombre du « Groupe des Cinq » dont il n’est pas la personnalité la plus forte. Plus que le « Beau », c’est le « Vrai » qui l’intéresse, à commencer par l’authenticité de la musique russe après Glinka, et en opposition avec l’occidentalisation en honneur au Conservatoire de Moscou.

Il doit aux talents d’orchestrateurs de Rimsky-Korsakov et plus encore de Maurice Ravel le succès tardif mais universel de certaines de ses compositions, dont les Tableaux d’une Exposition qui décrivent les impressions puissantes laissées dans l’esprit du compositeur par la visite de l’exposition consacrée à son ami Hartmann, architecte et artiste renommé. « Cela n’a ni sens, ni couleur, ni forme, ni contour, on peut dire ni queue ni tête. Volontairement pas de plan, pas de conduite, des notes inscrites successivement et comme elles venaient, au cours d’une improvisation, sans aucune idée d’ensemble ou de cohésion. Ce sont là, non pas même des ébauches, mais des divagations bizarres, qu’aucun musicien digne de ce nom n’oserait livrer au public » écrira Arthur Pougin en 1897 dans un essai sur la musique en Russie. A vous de juger !

Max Bruch (1838-1920)
Sérénade sur des mélo­dies sué­doi­ses

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une expo­si­tion (ver­sion cordes)

Alexander Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908)
Allegro


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tableaux d’une exposition 

    Saison 18/19 - MOUSSORGSKI


Réservation Impossible
8 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
9 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Direction, Gilles Colliard


Une réputation de « sauvage » incapable d’autre chose que de « divagations musicales », voilà Moussorgsky selon les critiques de son époque ! Ce poète, car c’en est un, sera heureusement réhabilité par la postérité. Fervent défenseur de la musique russe il est un digne représentant de ce que nous nommons « l’âme russe » qui reste si mystérieuse pour les occidentaux. C’est sa mère qui lui apprend le piano, et dès l’âge de 9 ans, il donne son premier concert. Mais il épousera d’abord la carrière militaire conformément aux vœux de sa famille. Il est dans sa jeunesse un petit lieutenant, plutôt mondain et raffiné, que l’on s’arrache lors des réceptions pour son talent de pianiste.

A 20 ans il quitte l’armée pour ne se consacrer qu’à la musique. Hélas pour lui, l’abolition du servage en 1861 ruine sa famille, et dès lors il vit chichement, dans l’ombre du « Groupe des Cinq » dont il n’est pas la personnalité la plus forte. Plus que le « Beau », c’est le « Vrai » qui l’intéresse, à commencer par l’authenticité de la musique russe après Glinka, et en opposition avec l’occidentalisation en honneur au Conservatoire de Moscou.

Il doit aux talents d’orchestrateurs de Rimsky-Korsakov et plus encore de Maurice Ravel le succès tardif mais universel de certaines de ses compositions, dont les Tableaux d’une Exposition qui décrivent les impressions puissantes laissées dans l’esprit du compositeur par la visite de l’exposition consacrée à son ami Hartmann, architecte et artiste renommé. « Cela n’a ni sens, ni couleur, ni forme, ni contour, on peut dire ni queue ni tête. Volontairement pas de plan, pas de conduite, des notes inscrites successivement et comme elles venaient, au cours d’une improvisation, sans aucune idée d’ensemble ou de cohésion. Ce sont là, non pas même des ébauches, mais des divagations bizarres, qu’aucun musicien digne de ce nom n’oserait livrer au public » écrira Arthur Pougin en 1897 dans un essai sur la musique en Russie. A vous de juger !

Max Bruch (1838-1920)
Sérénade sur des mélo­dies sué­doi­ses

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une expo­si­tion (ver­sion cordes)

Alexander Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908)
Allegro


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Bach


Réservation Impossible
16 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Nouvelle Salle des Fêtes - Balma

Violon, Clara Cernat

Clara Cernat et l’OCT c’est une histoire d’amour ! Les concertos de violon de Bach sont des monuments. Comme toujours chez Bach, l’architecture compte autant que les mélodies. L’autre « géant » de ce programme c’est Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de Beethoven.

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto pour violon en Mi majeur
Violon, Clara Cernat
Double concerto en Ré mineur
Violons, Clara Cernat et Nicolas Kononovitch

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°6

Arcangelo Corelli (1653-1713)
Concerto opus 6 n°10

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de l’OCT au 05 61 22 16 34
Auprès du pôle Culture de la mairie de Balma au 05 62 57 83 56
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 10 € / 5 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
18 novembre 2018 > De 17h00 à 18h00 > Salle des fêtes - Le Burgaud (31)

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­cipe : le pro­­gramme est pré­­senté comme un Menu de res­­tau­­rant gas­­tro­­no­­mi­­que et c’est à vous de déci­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­breu­­ses pro­­po­­si­­tions de dégus­­ta­­tion, il vous faut choi­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­ma­­ges. Le des­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­prise. La dif­­fi­­culté, c’est que vous êtes nom­­breux... un seul moyen de faire enten­­dre son choix, com­­man­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­que clas­­si­­que est consi­­dé­­rée comme une musi­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
05 61 82 67 26


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Nougaro avec le Ô Quintet


Réservation Impossible
24 novembre 2018 > De 19h30 à 20h30 > Théâtre municipal - Béziers (34)

Claude Nougaro (1929-2004)
Toulouse, Allée des brouillards, Dansez sur moi, Il faut tourner la page, Un été, Vie violence, Île de Ré, Sing Sing song, Bonheur, La pluie fait des claquettes, Bidonville, Brésilien, L’irlandaise, Paris mai, Prisonnier des nuages, Fleur bleue, Rimes...

Claude Nougaro aimait le mélange des genres, l’Orchestre de Chambre de Toulouse aussi ! Depuis 63 ans nous n’hési­­tons pas à nous frot­­ter à d’autres ryth­­mes, d’autres styles. Jazz ou Java ? Il nous est impos­­si­­ble de choi­­sir ! Les fron­­tiè­­res entre les genres sont faites pour êtres tra­­ver­­sées... comme toutes les fron­­tiè­­res d’ailleurs ! Que vous soyez tou­­lou­­sain d’un jour, ou de tou­­jours, vous connais­­sez for­­cé­­ment la plu­­part des chan­­sons de ce pro­­gramme. Amoureux du Verbe, Claude Nougaro a su faire swin­­ger la langue fran­­çaise comme aucun autre.

INFORMATION / RÉSERVATION
04 67 36 82 82
7 € - 30 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
25 novembre 2018 > De 17h00 à 18h00 > Salle des fêtes - Anan (31)

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­cipe : le pro­­gramme est pré­­senté comme un Menu de res­­tau­­rant gas­­tro­­no­­mi­­que et c’est à vous de déci­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­breu­­ses pro­­po­­si­­tions de dégus­­ta­­tion, il vous faut choi­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­ma­­ges. Le des­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­prise. La dif­­fi­­culté, c’est que vous êtes nom­­breux... un seul moyen de faire enten­­dre son choix, com­­man­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­que clas­­si­­que est consi­­dé­­rée comme une musi­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
05 61 94 02 01

Tournée dépar­­te­­men­­tale HAUTE-GARONNE La tour­­née dépar­­te­­men­­tale, ce sont 8 concerts gra­­tuits en coo­­pé­­ra­­tion avec la Direction des arts Vivants du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. infor­­ma­­tions auprès du Conseil dépar­­te­­men­­tal de la Haute-Garonne Direction des arts Vivants : 05 34 45 58 30 et sur www.haute-garonne.fr


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tableaux d’une exposition 

    Saison 18/19 - MOUSSORGSKI


Réservation Impossible
8 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
9 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Direction, Gilles Colliard


Une réputation de « sauvage » incapable d’autre chose que de « divagations musicales », voilà Moussorgsky selon les critiques de son époque ! Ce poète, car c’en est un, sera heureusement réhabilité par la postérité. Fervent défenseur de la musique russe il est un digne représentant de ce que nous nommons « l’âme russe » qui reste si mystérieuse pour les occidentaux. C’est sa mère qui lui apprend le piano, et dès l’âge de 9 ans, il donne son premier concert. Mais il épousera d’abord la carrière militaire conformément aux vœux de sa famille. Il est dans sa jeunesse un petit lieutenant, plutôt mondain et raffiné, que l’on s’arrache lors des réceptions pour son talent de pianiste.

A 20 ans il quitte l’armée pour ne se consacrer qu’à la musique. Hélas pour lui, l’abolition du servage en 1861 ruine sa famille, et dès lors il vit chichement, dans l’ombre du « Groupe des Cinq » dont il n’est pas la personnalité la plus forte. Plus que le « Beau », c’est le « Vrai » qui l’intéresse, à commencer par l’authenticité de la musique russe après Glinka, et en opposition avec l’occidentalisation en honneur au Conservatoire de Moscou.

Il doit aux talents d’orchestrateurs de Rimsky-Korsakov et plus encore de Maurice Ravel le succès tardif mais universel de certaines de ses compositions, dont les Tableaux d’une Exposition qui décrivent les impressions puissantes laissées dans l’esprit du compositeur par la visite de l’exposition consacrée à son ami Hartmann, architecte et artiste renommé. « Cela n’a ni sens, ni couleur, ni forme, ni contour, on peut dire ni queue ni tête. Volontairement pas de plan, pas de conduite, des notes inscrites successivement et comme elles venaient, au cours d’une improvisation, sans aucune idée d’ensemble ou de cohésion. Ce sont là, non pas même des ébauches, mais des divagations bizarres, qu’aucun musicien digne de ce nom n’oserait livrer au public » écrira Arthur Pougin en 1897 dans un essai sur la musique en Russie. A vous de juger !

Max Bruch (1838-1920)
Sérénade sur des mélo­dies sué­doi­ses

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une expo­si­tion (ver­sion cordes)

Alexander Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908)
Allegro


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tableaux d’une exposition 

    Saison 18/19 - MOUSSORGSKI


Réservation Impossible
8 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
9 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
26 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
27 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Direction, Gilles Colliard


Une réputation de « sauvage » incapable d’autre chose que de « divagations musicales », voilà Moussorgsky selon les critiques de son époque ! Ce poète, car c’en est un, sera heureusement réhabilité par la postérité. Fervent défenseur de la musique russe il est un digne représentant de ce que nous nommons « l’âme russe » qui reste si mystérieuse pour les occidentaux. C’est sa mère qui lui apprend le piano, et dès l’âge de 9 ans, il donne son premier concert. Mais il épousera d’abord la carrière militaire conformément aux vœux de sa famille. Il est dans sa jeunesse un petit lieutenant, plutôt mondain et raffiné, que l’on s’arrache lors des réceptions pour son talent de pianiste.

A 20 ans il quitte l’armée pour ne se consacrer qu’à la musique. Hélas pour lui, l’abolition du servage en 1861 ruine sa famille, et dès lors il vit chichement, dans l’ombre du « Groupe des Cinq » dont il n’est pas la personnalité la plus forte. Plus que le « Beau », c’est le « Vrai » qui l’intéresse, à commencer par l’authenticité de la musique russe après Glinka, et en opposition avec l’occidentalisation en honneur au Conservatoire de Moscou.

Il doit aux talents d’orchestrateurs de Rimsky-Korsakov et plus encore de Maurice Ravel le succès tardif mais universel de certaines de ses compositions, dont les Tableaux d’une Exposition qui décrivent les impressions puissantes laissées dans l’esprit du compositeur par la visite de l’exposition consacrée à son ami Hartmann, architecte et artiste renommé. « Cela n’a ni sens, ni couleur, ni forme, ni contour, on peut dire ni queue ni tête. Volontairement pas de plan, pas de conduite, des notes inscrites successivement et comme elles venaient, au cours d’une improvisation, sans aucune idée d’ensemble ou de cohésion. Ce sont là, non pas même des ébauches, mais des divagations bizarres, qu’aucun musicien digne de ce nom n’oserait livrer au public » écrira Arthur Pougin en 1897 dans un essai sur la musique en Russie. A vous de juger !

Max Bruch (1838-1920)
Sérénade sur des mélo­dies sué­doi­ses

Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une expo­si­tion (ver­sion cordes)

Alexander Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908)
Allegro


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
30 novembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Salle des fêtes - Mane (31)

Direction, Gilles Colliard

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­cipe : le pro­­gramme est pré­­senté comme un Menu de res­­tau­­rant gas­­tro­­no­­mi­­que et c’est à vous de déci­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­breu­­ses pro­­po­­si­­tions de dégus­­ta­­tion, il vous faut choi­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­ma­­ges. Le des­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­prise. La dif­­fi­­culté, c’est que vous êtes nom­­breux... un seul moyen de faire enten­­dre son choix, com­­man­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­que clas­­si­­que est consi­­dé­­rée comme une musi­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
05 61 90 57 61

Tournée dépar­te­men­tale HAUTE-GARONNE
La tour­née dépar­te­men­tale, ce sont 8 concerts gra­tuits en coo­pé­ra­tion avec la Direction des arts Vivants du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. infor­ma­tions auprès du Conseil dépar­te­men­tal de la Haute-Garonne Direction des arts Vivants : 05 34 45 58 30 et sur www.haute-garonne.fr


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Mozart & Haydn


Réservation Impossible
3 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
4 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
14 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)



Alto, Léa Hennino
Violon, Gilles Colliard




Longtemps condamné à être dans l’ombre du violon, l’alto s’en est émancipé et de nombreux jeunes musiciens le choisissent désormais en premier instrument sans passer par le violon. Accordé une quinte plus bas, il a une voix plus profonde, et à peine moins de virtuosité.

A l’époque classique, la « Symphonie Concertante » fait fureur. Il s’agit d’écrire une symphonie mais de donner les premiers rôles à deux solistes, comme dans un « double concerto ». Vous connaissez sans doute peu les Stamitz, père et fils. L’influence de Johann (le père) ou de Karl (le fils) à Manheim fut pourtant considérable dans l’élaboration du style classique qui succéda au baroque tardif. Nous avons souhaité vous présenter ici une symphonie concertante de Karl Stamitz réunissant un alto et un violon, et c’était un prétexte tout trouvé pour vous offrir celle de Mozart, bien plus connue.

Ecrite en mi bémol, elle était fréquemment exécutée au 18ème siècle avec un alto accordé un demi ton plus haut, ce qui permettait d’utiliser de nombreuses cordes à vide. Le violon et l’alto ne jouaient donc pas dans la même tonalité, exercice qu’habituellement les compositeurs réservent aux instruments qui par définition sont transpositeurs (clarinette en Si, en La ou en Mi bémol, flûte alto en Sol, cor en Fa...). Les altistes d’aujourd’hui préfèrent garder l’accord normal, ce qui donne une couleur plus sombre et accroît le contraste avec la sonorité du violon. Haydn, Stamitz, Mozart, la musique classique est apaisante et c’est sans doute l’une des raisons de son succès dans nos temps troublés.


Léa Hennino est reçue à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à l’âge de seize ans. Elle travaille pendant cinq ans auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Elle a étudié également avec Nobuko Imai à Genève, et se perfectionne auprès de l’altiste anglais Lawrence Power à la Zhdk de Zurich. Premier prix et prix SACEM du concours européen pour jeunes solistes au Luxembourg, elle devient lauréate de la fondation Meyer et de la Yamaha Music Foundation of Europe. Elle obtient également un 2ème prix au concours national des jeunes altistes et un 3ème prix au concours international Wolfgang Marschner en Allemagne. Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n°4

Karl Stamitz (1745-1801)
Symphonie concer­tante

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie concer­tante


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Mozart & Haydn


Réservation Impossible
3 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
4 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
14 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)



Alto, Léa Hennino
Violon, Gilles Colliard




Longtemps condamné à être dans l’ombre du violon, l’alto s’en est émancipé et de nombreux jeunes musiciens le choisissent désormais en premier instrument sans passer par le violon. Accordé une quinte plus bas, il a une voix plus profonde, et à peine moins de virtuosité.

A l’époque classique, la « Symphonie Concertante » fait fureur. Il s’agit d’écrire une symphonie mais de donner les premiers rôles à deux solistes, comme dans un « double concerto ». Vous connaissez sans doute peu les Stamitz, père et fils. L’influence de Johann (le père) ou de Karl (le fils) à Manheim fut pourtant considérable dans l’élaboration du style classique qui succéda au baroque tardif. Nous avons souhaité vous présenter ici une symphonie concertante de Karl Stamitz réunissant un alto et un violon, et c’était un prétexte tout trouvé pour vous offrir celle de Mozart, bien plus connue.

Ecrite en mi bémol, elle était fréquemment exécutée au 18ème siècle avec un alto accordé un demi ton plus haut, ce qui permettait d’utiliser de nombreuses cordes à vide. Le violon et l’alto ne jouaient donc pas dans la même tonalité, exercice qu’habituellement les compositeurs réservent aux instruments qui par définition sont transpositeurs (clarinette en Si, en La ou en Mi bémol, flûte alto en Sol, cor en Fa...). Les altistes d’aujourd’hui préfèrent garder l’accord normal, ce qui donne une couleur plus sombre et accroît le contraste avec la sonorité du violon. Haydn, Stamitz, Mozart, la musique classique est apaisante et c’est sans doute l’une des raisons de son succès dans nos temps troublés.


Léa Hennino est reçue à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à l’âge de seize ans. Elle travaille pendant cinq ans auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Elle a étudié également avec Nobuko Imai à Genève, et se perfectionne auprès de l’altiste anglais Lawrence Power à la Zhdk de Zurich. Premier prix et prix SACEM du concours européen pour jeunes solistes au Luxembourg, elle devient lauréate de la fondation Meyer et de la Yamaha Music Foundation of Europe. Elle obtient également un 2ème prix au concours national des jeunes altistes et un 3ème prix au concours international Wolfgang Marschner en Allemagne. Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n°4

Karl Stamitz (1745-1801)
Symphonie concer­tante

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie concer­tante


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
6 décembre 2018 > De 21h00 à 22h00 > L'Onyx - Plaisance du Touch (31)

Direction, Gilles Colliard

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­cipe : le pro­­gramme est pré­­senté comme un Menu de res­­tau­­rant gas­­tro­­no­­mi­­que et c’est à vous de déci­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­breu­­ses pro­­po­­si­­tions de dégus­­ta­­tion, il vous faut choi­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­ma­­ges. Le des­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­prise. La dif­­fi­­culté, c’est que vous êtes nom­­breux... un seul moyen de faire enten­­dre son choix, com­­man­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­que clas­­si­­que est consi­­dé­­rée comme une musi­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
05 62 13 54 96

Tournée dépar­te­men­tale HAUTE-GARONNE
La tour­née dépar­te­men­tale, ce sont 8 concerts gra­tuits en coo­pé­ra­tion avec la Direction des arts Vivants du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. infor­ma­tions auprès du Conseil dépar­te­men­tal de la Haute-Garonne Direction des arts Vivants : 05 34 45 58 30 et sur www.haute-garonne.fr


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert à la Criée


Réservation Impossible
9 décembre 2018 > De 16h00 à 17h00 > Le Carré - Château Gontier (53)

Direction, Gilles Colliard

L’Orchestre propose au public de choisir lui-même et au dernier moment le programme du concert !
Dès le choix fait, nos "marmitons musiciens" vous servent les mets choisis.

Le prin­­cipe : le pro­­gramme est pré­­senté comme un Menu de res­­tau­­rant gas­­tro­­no­­mi­­que et c’est à vous de déci­­der ce que vous voulez écouter. Parmi les nom­­breu­­ses pro­­po­­si­­tions de dégus­­ta­­tion, il vous faut choi­­sir deux entrées, puis deux plats, enfin deux fro­­ma­­ges. Le des­­sert est offert par le chef, et c’est une sur­­prise. La dif­­fi­­culté, c’est que vous êtes nom­­breux... un seul moyen de faire enten­­dre son choix, com­­man­­der à voix haute et forte, comme sur un marché à la Criée !
La musi­­que clas­­si­­que est consi­­dé­­rée comme une musi­­que sérieuse... mais quoi de plus sérieux que de s’amuser en musi­­que ?

INFORMATION / RÉSERVATION
Billetterie en ligne
02 43 09 21 52
20,50 € - 10,50 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Mozart & Haydn


Réservation Impossible
3 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
4 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
14 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)



Alto, Léa Hennino
Violon, Gilles Colliard




Longtemps condamné à être dans l’ombre du violon, l’alto s’en est émancipé et de nombreux jeunes musiciens le choisissent désormais en premier instrument sans passer par le violon. Accordé une quinte plus bas, il a une voix plus profonde, et à peine moins de virtuosité.

A l’époque classique, la « Symphonie Concertante » fait fureur. Il s’agit d’écrire une symphonie mais de donner les premiers rôles à deux solistes, comme dans un « double concerto ». Vous connaissez sans doute peu les Stamitz, père et fils. L’influence de Johann (le père) ou de Karl (le fils) à Manheim fut pourtant considérable dans l’élaboration du style classique qui succéda au baroque tardif. Nous avons souhaité vous présenter ici une symphonie concertante de Karl Stamitz réunissant un alto et un violon, et c’était un prétexte tout trouvé pour vous offrir celle de Mozart, bien plus connue.

Ecrite en mi bémol, elle était fréquemment exécutée au 18ème siècle avec un alto accordé un demi ton plus haut, ce qui permettait d’utiliser de nombreuses cordes à vide. Le violon et l’alto ne jouaient donc pas dans la même tonalité, exercice qu’habituellement les compositeurs réservent aux instruments qui par définition sont transpositeurs (clarinette en Si, en La ou en Mi bémol, flûte alto en Sol, cor en Fa...). Les altistes d’aujourd’hui préfèrent garder l’accord normal, ce qui donne une couleur plus sombre et accroît le contraste avec la sonorité du violon. Haydn, Stamitz, Mozart, la musique classique est apaisante et c’est sans doute l’une des raisons de son succès dans nos temps troublés.


Léa Hennino est reçue à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à l’âge de seize ans. Elle travaille pendant cinq ans auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Elle a étudié également avec Nobuko Imai à Genève, et se perfectionne auprès de l’altiste anglais Lawrence Power à la Zhdk de Zurich. Premier prix et prix SACEM du concours européen pour jeunes solistes au Luxembourg, elle devient lauréate de la fondation Meyer et de la Yamaha Music Foundation of Europe. Elle obtient également un 2ème prix au concours national des jeunes altistes et un 3ème prix au concours international Wolfgang Marschner en Allemagne. Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n°4

Karl Stamitz (1745-1801)
Symphonie concer­tante

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie concer­tante


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Mozart & Haydn


Réservation Impossible
3 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
4 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Réservation Impossible
13 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Réservation Impossible
14 décembre 2018 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)



Alto, Léa Hennino
Violon, Gilles Colliard




Longtemps condamné à être dans l’ombre du violon, l’alto s’en est émancipé et de nombreux jeunes musiciens le choisissent désormais en premier instrument sans passer par le violon. Accordé une quinte plus bas, il a une voix plus profonde, et à peine moins de virtuosité.

A l’époque classique, la « Symphonie Concertante » fait fureur. Il s’agit d’écrire une symphonie mais de donner les premiers rôles à deux solistes, comme dans un « double concerto ». Vous connaissez sans doute peu les Stamitz, père et fils. L’influence de Johann (le père) ou de Karl (le fils) à Manheim fut pourtant considérable dans l’élaboration du style classique qui succéda au baroque tardif. Nous avons souhaité vous présenter ici une symphonie concertante de Karl Stamitz réunissant un alto et un violon, et c’était un prétexte tout trouvé pour vous offrir celle de Mozart, bien plus connue.

Ecrite en mi bémol, elle était fréquemment exécutée au 18ème siècle avec un alto accordé un demi ton plus haut, ce qui permettait d’utiliser de nombreuses cordes à vide. Le violon et l’alto ne jouaient donc pas dans la même tonalité, exercice qu’habituellement les compositeurs réservent aux instruments qui par définition sont transpositeurs (clarinette en Si, en La ou en Mi bémol, flûte alto en Sol, cor en Fa...). Les altistes d’aujourd’hui préfèrent garder l’accord normal, ce qui donne une couleur plus sombre et accroît le contraste avec la sonorité du violon. Haydn, Stamitz, Mozart, la musique classique est apaisante et c’est sans doute l’une des raisons de son succès dans nos temps troublés.


Léa Hennino est reçue à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à l’âge de seize ans. Elle travaille pendant cinq ans auprès de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Elle a étudié également avec Nobuko Imai à Genève, et se perfectionne auprès de l’altiste anglais Lawrence Power à la Zhdk de Zurich. Premier prix et prix SACEM du concours européen pour jeunes solistes au Luxembourg, elle devient lauréate de la fondation Meyer et de la Yamaha Music Foundation of Europe. Elle obtient également un 2ème prix au concours national des jeunes altistes et un 3ème prix au concours international Wolfgang Marschner en Allemagne. Léa joue un alto de Charles Coquet fait pour elle en 2014 à Paris.

Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n°4

Karl Stamitz (1745-1801)
Symphonie concer­tante

Wolfgang A. Mozart (1756-1791)
Symphonie concer­tante


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr
Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Bach


Réservation Impossible
16 décembre 2018 > De 11h00 à 12h00 > Hôtel Palladia - Toulouse (31)

Concert suivi d’un déjeuner

Violon, Clara Cernat

Clara Cernat et l’OCT c’est une histoire d’amour ! Les concertos de violon de Bach sont des monuments. Comme toujours chez Bach, l’architecture compte autant que les mélodies. L’autre « géant » de ce programme c’est Haendel, seul compositeur baroque qui trouvera grâce aux yeux de Beethoven.

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto pour violon en Mi majeur
Violon, Clara Cernat
Double concerto en Ré mineur
Violons, Clara Cernat et Nicolas Kononovitch

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Concerto grosso opus 6 n°6

Arcangello Corelli (1653-1713)

Concerto pour la Nuit de Noël

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de l’OCT au 05 61 22 16 34
Auprès de l’hôtel Palladia au 05 62 12 01 20
Tarif normal concert + déjeu­ner : 55 €
Tarif normal concert seul : 25 €
Tarif CE et groupe : 51 € (concert + déjeu­ner), 22 € (concert seul)
1 place adulte ache­tée = 1 place enfant offerte (-12 ans)


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert de Noël, valses de Strauss


Réservation Impossible
16 décembre 2018 > De 16h00 à 17h00 > Église de Ricaud - Ricaud (11)

Direction, Gilles Colliard

Johann Strauss (1804-1849, le père)
Deux valses opus 298 et 241

Michel Corrette (1709-1795)
Concerto de Noël

Piotr Illitch Tchaïkovsky (1840-1893)
Valse

Johann Strauss (1825-1899, le fils)
Valse de l’Empereur
Le beau Danube bleu
Anen Polka
Pizzicato polka

INFORMATION / RÉSERVATION
04 68 60 02 18
m-cm hot­mail.fr
15 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Concert de Noël


Réservation Impossible
20 décembre 2018 > De 21h00 à 22h00 > Centre Culturel Henri Desbals - Toulouse

Les mélodies des Strauss, père et fils sont dans toutes les têtes ! Leurs valses et leurs polkas qui ont fait danser tout Vienne au 19ème siècle nous entraînent aujourd’hui encore dans une sorte de « mélodie du bonheur » à laquelle il convient de s’abandonner sans « prise de tête » ! Venez fêter avec l’Orchestre ce Noël en musique !

Johann Strauss, le père (1804-1849)
Deux valses opus 298 et 241

Michel Corrette (1707-1795)
Concerto de Noël

Piotr Illitch Tchaïkovsky (1840-1893)
Valse

Johann Strauss, le fils (1825-1899)
Deux valses opus 437 et 314
(Valse de l’Empereur, Le beau Danube bleu)
Pizzicato Polka
Anen Polka

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès de la billet­te­rie du centre cultu­rel Henri Desbals au 05 36 25 25 73
Tarif normal : 12 €
Tarifs réduits : 6,50 € / 4,50 € / 3 €


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Tchaïkovsky 

    Nouvel article


Réservation Impossible
23 décembre 2018 > De 17h00 à 18h00 > Église d'Escatalens - Escatalens (82)

Violon, Sarah Decamps

Piotr Ilitch Tchaïkovsky (1840-1893)
Concerto pour violon
Valse

Alexandre Borodine (1833-1887)
Nocturne

Anatoli Liadov (1855-1914)
Sarabande

INFORMATION / RÉSERVATION
05 63 68 70 46


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Le viking de New-York 

    Moondog


Réservation Impossible
30 décembre 2018 > De 11h00 à 12h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Nous ne connaissions pas ce compositeur américain totalement atypique et inclassable. Ne manquez pas ce grand moment de découverte d’une œuvre étonnante à bien des points de vue. S’il fallait chercher des comparaisons, nous dirions qu’il y a déjà du Keith Jarret chez Moondog.

Moondog (1916-1999)
Chaconne en Sol majeur
Infeld Symphony
Chronologue

INFORMATION / RÉSERVATION
Auprès du ser­vice cultu­rel de Tournefeuille au 05 62 13 60 30
10 € le carnet de 5 places, sans réser­va­tion


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Orchestre de Chambre de Toulouse - Directeur Musical : Gilles Colliard

Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    La ville Rose chante en Chœur pour Haïti


Réservation Impossible
12 janvier 2019 > De 20h30 à 22h00 > Zénith de Toulouse (31)

Depuis sa créa­tion en 2010, l’école Gospel Walk porte et défend des pro­jets artis­ti­ques et huma­ni­tai­res à tra­vers le Gospel. Chef de chœur de Gospel Walk, DeeDee Daniel n’oublie pas ses ori­gi­nes haï­tien­nes et s’est ainsi régu­liè­re­ment asso­ciée, avec l’école, à des pro­jets soli­dai­res par le biais d’ONG ou d’asso­cia­tions.
Aujourd’hui elle concré­tise sont projet de créer un grand Show Gospel inédit dans cette magni­fi­que enceinte qu’est le Zénith de Toulouse, des col­la­bo­ra­tions excep­tion­nel­les en asso­ciant la musi­que clas­si­que avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse, la danse avec James Carlès, le beat­box avec Berywam et toute la famille artis­ti­que de DeeDee Daniel : Emmanuel Pi Djob, Loic Geffray, Sandrine Roman Garcia, Jimmy G James, Denfima, Rndz Vs, Kathy Boyé...

Plus qu’un coup d’éclat, c’est un véri­ta­ble rendez-vous soli­daire que sou­haite ins­tal­ler et péren­ni­ser DeeDee avec "La ville Rose chante en Chœur pour Haïti".

INFORMATION / RÉSERVATION
Tarif unique : 32 € (une partie des béné­fi­ces sera rever­sée à l’asso­cia­tion "Haïti centre de vie action et soli­da­rité)
www.ecole-gos­pel­walk.com
06 87 41 97 59


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS