Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Mezzo-Soprano, Hélène Delalande 

    Vivaldi


13 novembre 2013 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (Place de la Mairie)

14 novembre 2013 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (Place de la Mairie)

18 novembre 2013 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint Pierre des Cuisines - Toulouse

19 novembre 2013 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint Pierre des Cuisines - Toulouse

- Antonio Vivaldi (1678-1741)

* Stabat Mater (Alto, Hélène Delalande)

- Georg PhilippTelemann (1681-1767)
* Ach seele Hungre, Cantate pour alto solo et trio

- Claudio Monteverdi (1567-1643)
* Symphonie et ritournelle de l’Orfeo

- Tomaso Albinoni (1671-1751)
* Concerto opus 5 n°4 en Sol majeur
* Concerto opus 5 n°7 en Ré mineur

Direction, Gilles COLLIARD
Mezzo-Soprano : Hélène DELALANDE


« Debout, la Mère pleine de dou­leur, se tenait en larmes près de la croix, tandis que son Fils subis­sait son cal­vaire... », c’est le thème du Stabat Mater, dont Vivaldi s’empare comme le feront d’autres musi­ciens. Si l’on a pu repro­cher au com­po­si­teur de nom­breu­ses redi­tes dans sa musi­que ins­tru­men­tale, ce Stabat Mater échappe à la cri­ti­que et son succès tra­verse les siè­cles, nous tou­chant encore aujourd’hui quand bien même nous aurions perdu toutes les réfé­ren­ces reli­gieu­ses. La musi­que parle d’elle-même, et dit si bien les « pas­sions » qui nous agi­tent, qu’elle tra­verse le temps sans dom­ma­ges.
L’Orféo de Monteverdi est comme un coup de ton­nerre dans la musi­que de la Renaissance déjà ébranlée par l’arri­vée du baro­que, et nous vou­lions vous faire enten­dre le début de cet opéra majeur dans l’his­toire de la musi­que.
Comme nombre de ses contem­po­rains, Telemann com­pose de nom­breu­ses can­ta­tes, et si l’on en croît Martin Luther « Celui qui chante prie deux fois » ce qui expli­que sans doute pour­quoi l’Allemagne luthé­rienne sera si pro­lixe en œuvres voca­les.
Quant à Albinoni, il est aujourd’hui célè­bre pour un Adagio qui n’est vrai­sem­bla­ble­ment pas de lui, ce qui n’empê­che pas sa musi­que d’être créa­tive à l’image de tout le baro­que ita­lien.

Hélène DELALANDE, Mezzo-Soprano


Après avoir obtenu sa licence d’arts à l’Accademia di Brera de Milan, Hélène Delalande entre­prend ses études musi­ca­les au Conservatoire de Toulouse en étudiant paral­lè­le­ment la musi­co­lo­gie à L’uni­ver­sité Toulouse Mirail. Elle étudie le style baro­que auprès de Jérôme Corréas et se per­fec­tionne auprès de Jane Berbié . Elle intè­gre le CNIPAL pour la saison 2010/2011.
De 2009 à 2011, elle se pro­duit en réci­tal aux opéras de Marseille, Toulon, Avignon, Nice dans un pro­gramme Donizetti et Tchaikovski.
Elle est Orphée dans Orphée de Gluck à la Halle au grains de Toulouse lors du fes­ti­val Classisco et la musi­cienne Italienne dans le bour­geois gen­til­homme de Lully dirigé par Gilles Colliard. Puis elle incarne Hansel dans une pro­duc­tion de Hansel et Gretel de Humperdinck copro­duite par le CNIPAL aux opéras de Marseille ,Avignon et Mérignac.
Elle est également enga­gée par l’orches­tre de Cannes pour chan­ter les Nuits d’été de Berlioz et le Requiem de Mozart. Elle par­ti­cipe au Tremplin jeunes Chanteurs de L’ opéra d’Avignon.
Parmi ses enga­ge­ments récents on compte Léona dans la Belle Hélène D’offen­bach à l’opéra de Montpellier (décem­bre 2011) sous la direc­tion d’Hervé Niquet ,Mastrillia et Brambilla dans la Périchole d’Offenbach à l’opéra de Limoges (mars 2012) et Cherubino dans le Nozze di Figaro de Mozart à L’opéra de Rennes (mai 2012), Leonea dans la belle Hélène au théâ­tre du Capitole (décem­bre 2012) et Carmen dans La Tragédie de Carmen de Marius Constant au Théâtre de Perpignan.
On l ’enten­dra pro­chai­ne­ment au théâ­tre du Capitole de Toulouse dans Rosette dans Manon de Massenet et la deuxième ser­vante dans Daphné de Strauss. Elle inter­pré­tera le rôle titre dans Carmen de Bizet lors du fes­ti­val de Lamalou les Bains (août 2013).Elle est également pro­gram­mée lors de la saison de l’Orchestre de cham­bre de Toulouse pour le Stabat Mater de Vivaldi (novem­bre 2013).
Hélène Delalande est repré­sen­tée par Jerome Angot de L’agence TACT


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent
Suivant

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr