Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Violon, Sarah Décamps Direction, Gilles 

    Tchaïkovsky


20 avril 2017 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium St-Pierre-des-Cuisines - Toulouse

21 avril 2017 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium St-Pierre-des-Cuisines

25 avril 2017 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille

26 avril 2017 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille

Piotr Illitch Tchaïkovsky (1840-1893)
Concerto pour violon

Anton Arensky (1861-1906)
Variations sur un thème de Tchaïkovsky

Nicolaï Sokolov (1859-1922)
Scherzo

Au début du XIXe siècle, la noblesse russe parle plus volon­tiers le fran­çais que le russe. Pas ou peu de classe moyenne culti­vée. Un peuple laissé dans la misère. En musi­que, si les tra­di­tions popu­lai­res sont fortes, en par­ti­cu­lier du côté de la musi­que d’église, il n’y a rien qui concerne la musi­que savante jusqu’à Glinka (1804-1857). Le mou­ve­ment de reconquête cultu­relle a débuté en lit­té­ra­ture avec Pouchkine et Gogol. Il se pour­suit en musi­que avec Glinka qui puise aux sour­ces du folk­lore russe. Un petit demi-siècle plus tard, Tchaïkovsky se déclare « russe jusqu’à la moelle des os ». Mais l’est-il autant qu’il l’affirme ? Conformiste, aspi­rant à un bon­heur bour­geois qu’il ne trou­vera jamais, Tchaïkovsky éprouve des sen­ti­ments très mélan­gés pour le
"Groupe des Cinq », en par­ti­cu­lier pour Moussorgsky qu’il n’appré­cie guère. Son admi­ra­tion va à Berlioz… De notre point de vue d’occi­den­taux, Tchaïkovsky cor­res­pond à l’idée que nous nous fai­sons, peut-être à tort, de l’âme slave. Un grand écart per­ma­nent entre déses­poir et joie fré­né­ti­que. On retrouve ces contras­tes vio­lents dans sa musi­que, sen­ti­men­tale par­fois à l’excès. Reste l’incontes­ta­ble talent du mélo­diste et de l’orches­tra­teur que l’on retrouve dans son concerto pour violon qui fait partie des incontour­na­bles du réper­toire des vio­lo­nis­tes.


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent
Suivant

L'AGENDA DES CONCERTS
août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019





Conception, réalisation
kayaweb.fr