Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Pergolèse : Stabat Mater


19 mars 2019 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

20 mars 2019 > De 20h30 à 21h30 > L'Escale - Tournefeuille (31)

25 mars 2019 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

26 mars 2019 > De 20h30 à 21h30 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

Soprano, Elise Efremov
Alto, Caroline Champy-Tursun
Direction, Gilles Colliard



Ecrit par Pergoleèe deux mois avant sa mort, ce Stabat Mater réunit deux voix de femmes pour mieux dire la souffrance de Marie à la mort de son fils. Une voix de Soprano, et une voix d’alto, plus grave. Il est fréquent au 18ème siècle que la musique accompagne la spiritualité. Les pays de traditions germaniques ont mis depuis Luther la musique au cœur de l’office. Mais les pays latins, qui ont conservé la tradition catholique, n’hésitent pas eux non plus à lier Musique et Foi et produisent nombre d’œuvres d’inspiration religieuse. Il n’est évidemment nul besoin d’être croyant pour écouter ces œuvres et être sensible à ce qu’elles disent d’universel. Pergolèse est un enfant doué, et dès l’âge de 12 ans on l’envoie étudier au conservatoire de Naples. Il s’y fera remarquer par son œuvre pour la fin de ses études qui lui vaudra immédiatement une grande renommée très éphémère ! Compositeur d’Opéras et d’Intermezzi, le paradoxe de Pergolèse c’est qu’il devint immensément célèbre après sa mort à l’âge de 26 ans seulement. C’est Charles Burney, musicologue et grand voyageur qui nous a laissé un récit très détaillé de ce qu’il a pu observer en musique dans toute l’Europe qui nous le raconte : « Dès l’instant où sa mort fut connue, toute l’Italie manifesta le vif désir d’entendre et de posséder ses œuvres. » De nombreux compositeurs attribuèrent donc leur propres oeuvres à Pergolèse, dans l’espoir qu’elles soient jouées dans les théâtres. Bien involontairement, Pergolèse alimentera après son décès la Querelle des Bouffons qui opposera à Paris en 1752 les partisans du style italien à ceux du style français, querelle déclenchée après une représentation de la Serva Padrona, son intermezzo le plus célèbre.

Après un 1er prix de chant au CNR de Toulouse en 2003, Caroline Champy-Tursun travaille avec Rié Hamada et Jane Berbié. En 2004 elle suit une formation de théâtre musicale au TNT. Depuis elle a travaillé avec M. Minkowski (Cendrillon de J. Massenet), M. Gester (Alcina de Haendel, O. Desbordes), J. Suhubiette (Les Eléments), M. Brun (Ensemble Baroque de Toulouse). En parallèle elle crée en 2014 le duo Moon Lilies (pop/jazz) dans lequel elle chante, s’accompagne au piano et compose avec la violoncelliste Alice Mathé.

Elise Efremov obtient son diplôme d’art lyrique en 2012 au Conservatoire Luigi Cherubini à Florence en Italie (classe de B. Pecchioli) et se perfectionne dans la classe de B. Bonney au Mozarteum de Salzbourg. Elle interprète plusieurs grandes oeuvres du répertoire sacré telles que le Requiem de Fauré et dans le répertoire lyrique, elle incarne les rôles de Susanna (Le Nozze di Figaro), Zerlina (Don Giovanni), Musetta (la Bohème) et Gilda (Rigoletto). En 2015 et 2016, elle chante le rôle de Pamina dans la Flûte enchantée de Mozart.

Jean-Baptiste Pergolèse (1710-1736)
Stabat Mater
Concerto en Sol
Concerto en Mi bémol majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS
août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019





Conception, réalisation
kayaweb.fr