Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  • Violon, Virginie Robilliard 

    Les Saisons


Réservation Impossible
15 avril 2014 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint Pierre des Cuisines - Toulouse

Réservation Impossible
16 avril 2014 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint Pierre des Cuisines - Toulouse

Réservation Impossible
23 avril 2014 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (Place de la Mairie)

Réservation Impossible
24 avril 2014 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (Place de la Mairie)

- Antonio Vivaldi (1732-1809)
* L’Été et l’Hiver

- Astor Piazzolla (1921-1992)
* Été et Hiver

- Paul Desenne (1959 - )
* Hiver (saison des pluies)
Goteras ; Coquiloquio Wipers ; Gigavalse/Deslave
* Été (saison sèche)
Noche del grillo transfigurado
Cumbion Tostao ; Polo Quemao

Direction, Gilles COLLIARD
Violon, Virginie ROBILLIARD


Le thème des sai­sons tra­verse l’his­toire de la musi­que, et si les plus célè­bres sont aujourd’hui celles de Vivaldi, d’autres com­po­si­teurs se sont pen­chés sur ce sujet qui rythme la vie des hommes depuis la nuit des temps.
Astor Piazolla nous en offre une vision très « tango » comme on pou­vait s’y atten­dre, et pour mieux appré­cier ces deux concer­tos pour violon, il nous fal­lait les mettre en paral­lèle avec leurs équivalents chez Vivaldi.
Paul Desenne est un com­po­si­teur véné­zué­lien, né à Caracas d’un père fran­çais et d’une mère amé­ri­caine. Il com­pose dès l’âge de 14 ans, et séjour­nera à Paris pour y par­faire sa for­ma­tion de vio­lon­cel­liste et de com­po­si­teur au Conservatoire National Supérieur. Ses « sai­sons » ne sont que deux ! Une saison humide et une saison sèche. Nous sommes sur un autre conti­nent, et les ryth­mes de la Nature y sont dif­fé­rents.
C’est Virginie Robillard, la soliste de la soirée, qui a enre­gis­tré cette œuvre sous les indi­ca­tions du com­po­si­teur, et nul doute qu’elle saura tra­duire au mieux cette musi­que qui est « baro­que » selon les termes mêmes de Paul Desenne, en ce sens qu’elle mêle en une savante alchi­mie de nom­breu­ses influen­ces de musi­que savante euro­péenne et de musi­que des Caraïbes.


Virginie Robilliard, Violon


Brillante lau­réate à 17 ans du Grand Concours International de violon Long-Thibaud et du Concours International d’Indianapolis, Virginie Robilliard pour­suit une car­rière de soliste inter­na­tio­nale qui l’amène à se pro­duire dans des salles pres­ti­gieu­ses : Carnegie Hall, Avery Fisher Hall à New York, le Théâtre des Champs-Élysées, la salle Pleyel et la Salle Gaveau à Paris, ainsi que de nom­breux théâ­tres en Asie, au Canada et en Amérique Latine.
En tant que soliste, elle est invi­tée avec les orches­tres Philharmonique de Radio France, Symphonique de Saint-Pétersbourg, National de Lyon, Orchestre du Capitole de Toulouse, des Concerts Lamoureux, Symphonique Simón Bolívar, Symphonique d’Indianapolis, Philarmonique de Brooklyn, Symphonique de Salvador de Bahia, Philarmonique de Bogota, sym­pho­ni­que de Salta sous la direc­tion de chefs tels que : Yuri Temirkanov, Sergiu Comissiona, Stanislaw Skrowaczewsy, Raymond Leppard, Pierre Dervaux, Emmanuel Krivine, Olivier Grangean, Pascal Verrot, François-Xavier Roth, Gilbert Amy, Yutaka Sado, Eduardo Marturet, Felipe Izcaray, Eduardo Diazmuñoz, Fabio Mechetti, Michael Christie, Ricardo Castro, Carlos Izcaray, entre autres.
A 19 ans, elle fait ses débuts à New York sous la direc­tion de Stanislaw Skrowaczewski à Avery Fisher Hall, dans le 2ème concerto de Bartòk, concert una­ni­me­ment reconnu par la presse (The New York Times).
Parmi ses nom­breu­ses récom­pen­ses, elle est lau­réate de l’action Philip Morris et obtient le Prix Spécial de la Fondation Samson François, la Bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Étrangères et la Bourse de la Fondation de la Vocation.
Son inté­rêt pour la musi­que contem­po­raine l’a amené, avec le sou­tien de la Fondation Béracasa, à com­man­der une Sonate pour violon seul, écrite par Paul Desenne, brillant com­po­si­teur véné­zué­lien. L’œuvre fut créée à Caracas (1998) et à Londres (1999). Deux années plus tard, elle lui com­man­dera un concerto pour orches­tre à cordes et violon, inti­tulé « les 2 sai­sons », en hom­mage à Vivaldi et au climat tro­pi­cal. L’œuvre sera à nou­veau très appré­ciée par la presse, (The New-York Times 2009).
Née en 1970 dans une famille de musi­ciens, Virginie Robilliard débute le violon à l’âge de quatre ans. Deux ans plus tard, elle entre au CNR de Lyon dans la classe d’Huguette Lombard. Elle obtient à 17 ans un Premier Prix à l’una­ni­mité avec féli­ci­ta­tions du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, dans la classe de Jacques Ghestem et est diplô­mée en 1993 de la célè­bre Juilliard School de New York dans la classe de Dorothy DeLay.
Elle a enre­gis­tré avec son frère Bruno Robilliard les sona­tes de Schumann, Fauré et Robilliard éditées par XCP. Elle a également enre­gis­tré un DVD dans les concer­tos de Tchaïkovsky et Brahms en "live" avec l’orches­tre Municipal de Caracas sous la direc­tion de Rodolfo Samglibeni. En 2010, Hungaroton édite son 1er CD en trio dans les œuvres de Brahms et Dvorak avec le pia­niste Frédéric-Vaysse-Knitter et Peter Czabo au cello.
Virginie Robilliard a fondé une école de violon à Caracas, avec le sou­tien de la Fondation Mozarteum, ou elle a résidé pen­dant 10 ans. Nombreux de ses talen­tueux élèves ont été accepté dans les conser­va­toi­res euro­péens,(Genève, CNSM, Tibor Varga, Hanns Eisler et aussi Bloomington Indiana University…). Elle vit actuel­le­ment à Paris.
Virginie Robilliard joue sur un splen­dide Jean-Baptiste Vuillaume de 1869.


“La tech­ni­que et la maî­trise de la palette sonore de Mlle. Robilliard étaient impres­sion­nan­tes et, dans les par­ties lyri­ques, elle pro­dui­sait un son à la fois plein et mélo­dieux”.
Allan Kozinn, “The Arts”, THE NEW YORK TIMES


“Virginie Robilliard, dix sept ans, pos­sède un talent sérieux et un style sans défaut”.
Jacques Lonchampt, Concours Jacques Thibaud, LE MONDE


“Her pro­jec­tion was excel­lent, as was her com­mu­ni­ca­tive impulse (Bartok Concerto No. 2)”
Dennis D. Rooney, MUSICAL AMERICA


“La pres­ta­tion de Virginie Robilliard fut superbe avec un admi­ra­ble contrôle de l’archet”.
THE INDIANAPOLIS STAR


L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2017-2018

    Ouverture de la billet­te­rie le jeudi 11 mai 2017 Téléchargez le for­mu­laire d’abon­ne­ment et le pro­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS
avril 2014
L M M J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4




Conception, réalisation
kayaweb.fr