Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Jean-Sébastien Bach


7 février 2012 > De 20h30 à 22h00 > Le Phare - Tournefeuille

9 février 2012 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium St-Pierre-des-Cuisines - Toulouse

10 février 2012 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium St-Pierre-des-Cuisines - Toulouse

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Suite n°1 en Do majeur BWV 1066
Concerto pour violon en Mi majeur (Violon Gilles Colliard)
Canon

Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
Concerto pour violoncelle en Si bémol majeur
(Violoncelle Anne Gaurier)
Sinfonia en Mi majeur

À l’époque baro­que, une « suite » est une suc­ces­sion de pièces ins­tru­men­ta­les, réu­nies dans une même tona­lité, et dont les mou­ve­ments sont ceux des prin­ci­pa­les danses de l’époque. Mais leur nombre n’est pas fixé, et aucune n’est un pas­sage obligé ! On trouve géné­ra­le­ment une « ouver­ture », suivie dans un ordre indé­ter­miné de « cou­rante », « gavotte », « for­lane », « sara­bande », « bour­rée », « pas­se­pied » etc. Jean- Sébastien Bach n’écrira que quatre suites pour orches­tre, la cin­quième, exclu­si­ve­ment pour cordes qui lui a été attri­buée pen­dant long­temps étant vrai­sem­bla­ble­ment d’un autre que lui.
Pour tenter de saisir ce qui fonde la pensée musi­cale de Bach, le plus simple est de le lais­ser parler : « la seule fin et le seul but de la basse conti­nue, comme de toute musi­que, ne peu­vent être que la louange de Dieu et la récréa­tion de l’âme. Lorsque cela est perdu de vue, il ne peut y avoir véri­ta­ble­ment de musi­que, mais seu­le­ment des bruits et des cris
infer­naux » (J.-S. Bach 1738). Bach se consi­dère comme un arti­san au ser­vice de Dieu, et ne se pense pas une seule seconde comme un génie ins­piré. C’est pour­quoi il tra­vaille avec science et appli­ca­tion.
Sa musi­que est sans aucun doute la plus « savante » qui soit, et reste pour tous les musi­ciens l’objet d’un étonnement et d’une sub­ju­ga­tion
qui n’ont pas d’équivalents.


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent
Suivant

L'AGENDA DES CONCERTS
août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019





Conception, réalisation
kayaweb.fr