Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Georg Friedrich Haëndel


21 mai 2013 > De 20h30 à 22h00 > Théâtre de Tulle (19)

- Georg Friedrich Haëndel (1685-1759)
* Air "Empio, diro tu sei"
* Air "Domero la tua fierezza"
* Air "va tacito e nascosto", extrait de Giulio Cesare in Egitto
* Air "Cara sposa" extrait de Rinaldo
* Air "Ombra mai fu" extrait de Serse
* Concerti grossi opus 6, n°1 et n°8

- Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
* Air "Va, va, l’error" extrait de Mitridate, Re di Ponte
* Air" Son reo, l’error confesso", extrait de Mitridate, Re di Ponte
* "Ombra felice"

- Direction : Gilles COLLIARD

- Contre-Ténor : Théophile ALEXANDRE



Théophile Alexandre

En 2011 Théophile Alexandre est lau­réat de plu­sieurs concours notam­ment à Vienne avec Klassik-Mania International Competition et au Stadttheater de Bern avec la Ernst Haefliger Swiss Competition accom­pa­gné par le Berner Symphonie-Orchester sous la direc­tion de Srboljub Dinic. En France par deux fois il reçoit un 2ème prix : lors du Concours Lyrique de Nantes puis à Garaison avec le Concours Européen Baroque sous la direc­tion de Mady Mesplé et Eve Ruggieri.

Mais c’est à Naples quel­ques années aupa­ra­vant lors du concours « Francesco Provenzale » avec Sara Mingardo qu’il se fait remar­quer et débute sa car­rière en chan­tant le rôle-titre Orlando de Handel sous la direc­tion de Jean-Claude Malgoire.

Il se pro­duit par la suite à l’Opéra de Lyon, au Théâtre National de Chaillot, à l’Opéra Royal de Versailles, au Centre Lyrique d’Auvergne, à l’Opéra de Vichy, au Teatri de Reggio Emilia, à l’Auditorium Conciliazione de Rome, au Théâtre Royal de Namur, au Grand Théâtre de Luxembourg.
Au cours de ses der­niè­res sai­sons, Théophile Alexandre s’est pro­duit dans l’Orfeo de Monteverdi (Speranza) à Lyon, Versailles, Avignon et Besançon, Fairy Queen (The Secret) et Dido and Aeneas (The Spirit) de Purcell, l’Orfeo de Gluck (Orfeo), Orlando de Handel (Orlando), Apollo et Hyacinthus (Apollo) et Die Zauberflöte (Monostatos) de Mozart, Ercole Amante de Cavalli (Aura) et le Jephte, Jonas et Ezechias de Carissimi (Jonas).
Il se pro­duit régu­liè­re­ment en réci­tal qu’il aborde en débu­tant avec Les Musiciens du Louvre et M. Giardelli pour un pro­gramme Stravinsky (Pulcinella) et der­niè­re­ment avec le Concert de l’Hostel Dieu avec « Shakespeare in Love » et la musi­que de Purcell.

Théophile Alexandre a col­la­boré avec des chefs tels que J.C. Malgoire, Gabriel Garrido, Sébastien d’Hérin et les Nouveaux Caractères, Bernard Tétu et les Solistes de Lyon, Daniel Cuiller et l’Ensemble Baroque de Nantes Stradivaria, F.E. Comte ainsi que des ensem­bles tels que la Camerata de Lyon, l’Ensemble Instrumental de Corse, Carpe Diem, et dirigé par des met­teurs en scène comme les Montalvo/Hervieu, Pierre Kuentz, Caroline Mutel.

Il est régu­liè­re­ment demandé lors de grands fes­ti­vals comme La Chaise-Dieu, Vézelay, Musica de Strasbourg, Froville, Saoû, Pamiers.
L’ora­to­rio tient une place impor­tante et par­ti­cipe à de nom­breu­ses pro­duc­tions telles que les Messie et Dixit Dominus de Handel, Nisi Dominus, Gloria et Dixit Dominus de Vivaldi, les Stabat Mater de Pergolèse, Scarlatti et Haydn, le Membra Jesu Nostri de Buxtehude


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr