Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    Bach & Haydn


20 avril 2020 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

21 avril 2020 > De 20h30 à 22h00 > Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines - Toulouse (31)

22 avril 2020 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

23 avril 2020 > De 20h30 à 22h00 > L'Escale - Tournefeuille (31)

Piano, Thierry Huillet

Le clavecin précède le piano dans l’histoire de la facture instrumentale mais n’est en rien son ancêtre. Bien qu’ils soient tous les deux des instruments à clavier, le premier est à « cordes pincées », et le second à « cordes frappées ». Avant nos pianos modernes qui sont d’une incroyable puissance, les premiers « piano-forte » ont des sonorités plus délicates. Le premier piano-forte connu est celui de l’italien Bartolomeo Cristofori. Un inventaire de la famille Medicis fait état de l’existence de ce piano en 1698. Il a donc été fabriqué avant, sans qu’on sache exactement quand. Le facteur d’orgue Silbermann développe au même moment sa propre gamme de piano-forte, et on sait que Bach n’en a pas aimé les premières versions avant de reconnaître les qualités des versions ultérieures. Tout cela pour vous dire à quel point il est osé d’écrire « concerto pour piano » s’agissant d’oeuvres de Bach et de Haydn ! Le piano n’existe tout simplement pas à leur époque. Mais vous connaissez notre position : l’authenticité de l’interprétation est plus importante que la vérité historique de la facture instrumentale. Il est tout à fait possible de jouer sur les pianos modernes les œuvres du XVIIIe siècle et les bons pianistes n’utilisent tout simplement pas les mêmes techniques de jeu que lorsqu’ils jouent des musiques plus tardives. À côté de ces deux concertos si célèbres, nous avons voulu vous faire découvrir un petit bijou, la Sérénade n°1 de Fuchs. Admiré de Brahms qui le soutint à de nombreuses reprises, Fuchs est peu connu de ce côté du Rhin. Il écrit une musique élégante sans les excès sentimentaux qu’on trouve parfois dans le romantisme tardif. Professeur entre autres de Richard Strauss, Georges Enesco ou Gustav Mahler, vous ne regretterez pas de découvrir sa musique si vous ne la connaissez pas déjà.

Pianiste et compositeur, Thierry Huillet est Premier Prix de piano, de musique de chambre et d’accompagnement vocal du Conservatoire Supérieur de Paris et lauréat de concours internationaux de prestige. Il est régulièrement invité à jouer avec des orchestres en France et autour du monde. En même temps que le compositeur enrichit l’ interprète, l’ interprète nourrit le compositeur, riche d’un catalogue de 70 œuvres et de nombreux enregistrements ayant reçu un accueil unanime de la critique spécialisée. Professeur hors-classe au CRR de Toulouse, Thierry Huillet forme avec son épouse, la violoniste et altiste Clara Cernat, un duo plébiscité autour du monde.

Robert Fuchs (1847-1927)
Sérénade n°1

Jean Sébastien Bach (1685-1750)
Concerto pour piano en Ré mineur

Joseph Haydn (1732-1809)
Concerto pour piano en Ré majeur


A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

  • SAISON 2019/2020

    ⚪ OUVERTURE DE LA BILLETTERIE le jeudi 9 MAI 2019. Téléchargez le for­­mu­­laire d’abon­­ne­­ment et le pro­­gramme dans la colonne de droite.
    » Lire la suite...
L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr