Orchestre de Chambre de Toulouse - Site Officiel

  •  

    - PÉDAGOGIE



SUPPORT PÉDAGOGIQUE À ÉCOUTER

🎻 🎼SUPPORT PÉDAGOGIQUE - En écoute et téléchargement gratuit -

Texte : Renaud Gruss. Voix Gilles Colliard :

Photo Brice Devos

- Lully, Bourrée du Divertissement de Chambord

« Musique médiévale, musique de la Renaissance, puis musique baroque aux alentours de l’an 1500.
C’est ici que commence l’histoire pour l’Orchestre de Chambre de Toulouse quand la famille des violons vient progressivement remplacer celles des violes… »

« Au début, le violon n’est considéré que comme un petit crin-crin, tout juste bon à faire danser les gens et la Danse sera bien l’une des sources d’inspiration des compositeurs baroques. Sarabande, Gavotte, Courante, Allemande, Bourrée et bien d’autres encore.
Chacune a ses pas et ses rythmes particuliers.

Ecoutons une bourrée de Jean-Baptiste Lully, compositeur « officiel » du Roi Louis XIV et qui écrira pour le Roi, lui-même très grand danseur, de nombreux ballets…

- Locatelli, Il Pianto d’Ariana. Violon, Gilles Colliard

« Mais les compositeurs baroques font une découverte bien plus importante que celle qui consiste à faire danser les gens !
Ils comprennent que la musique est un langage ! Elle peut nous parler, nous raconter des histoires. Des histoires tristes ou des histoires gaies, des histoires qui racontent les tourments des hommes, des histoires qui disent leurs passions, la musique baroque est la musique des Passions.
La mythologie grecque nous raconte de nombreuses histoires symboliques dont celle d’Ariane, fille du roi Minos et demi sœur du Minotaure, monstre mi-homme mi-taureau.
Ariane vient de sauver Thésée du Minotaure.Elle lui a donné le fil qui lui a permis de trouver son chemin dans le labyrinthe. Ils s’endorment tous deux sur la plage, mais quand Ariane se réveille, Thésée n’est plus là…

Ecoutez bien : Pietro Locatelli met en musique le ressac de la mer. Tout est encore calme malgré le bruit des vagues puis, quand Ariane se réveille, elle panique, et court en tous sens à la recherche de Thésée, quand elle comprend qu’il est parti, elle pleure… »

- Telemann : Don Quichotte " L’attaque des moulins à vent"

« Telemann de son côté nous raconte l’histoire de Don Quichotte, le célèbre héros du roman de Cervantès… voici comment Don Quichotte attaque les moulins à vent, les prenants pour des ennemis terrifiants… »

- Telemann : Don Quichotte , les soupirs

« Ecoutons Don Quichotte soupirer auprès de la Princesse Dulcinée… »

- Vivaldi : 1er mouvement du Printemps. Violon, Gilles Colliard

« Quant à Vivaldi, il nous décrit le cycle des saisons en quatre concertos aujourd’hui très célèbres. Le Printemps arrive, et les villageois fêtent son arrivée. On entend chanter les oiseaux… »

- Mozart : Divertimento Kv 136 1er mouvement

« Pourquoi le goût change-t-il au milieu du 18ème siècle ? C’est difficile à dire. Les Passions baroques sont passées de mode et les philosophes mettent en avant la Raison qui doit selon eux dorénavant inspirer les Hommes le XVIIIème siècle est le siècle des Lumières. En musique aussi il faudrait « raisonner » mieux, c’est-à-dire opposer un peu d’ordre et d’élégance à toute l’exubérance baroque qui a précédé… … écoutons Mozart. »

- Mozart : Adagio de la sérénade viennoise n°1

« Mozart….Wolfgang Amadeus Mozart
C’est un enfant prodige à 8 ans il a déjà écrit une symphonie étonnante de maturité. Son père, Léopold Mozart, l’emmène faire le tour de toutes les Cours d’Europe, et partout l’enfant prodige étonne et séduit. Mais cela ne durera pas. Mozart est un compositeur qui dérange !
Il ne se contente pas d’écrire des musiques élégantes. C’est un être tourmenté qui mène une vie dissolue. Toute sa musique décrit ses déchirements intimes. »

- Schubert : Menuet

« Si Schubert à raison et si le romantisme est bien l’expression des sentiments du coeur du compositeur, alors il y a en musique autant de romantismes différents qu’il y a de compositeurs. Il faut faire un choix et nous partons en Europe Centrale pour une danse Hongroise sous la plume d’un compositeur allemand, Johannes Brahms !!

- Brahms : Danse Hongroise n°5 (Argt et violon, Gilles Colliard)

« Notre histoire se termine avec cette danse de Brahms mais la musique continue. Musique moderne, puis musique contemporaine, il faudrait des milliers d’heures pour tout raconter.

Que pouvons nous retenir ?

- Que la musique baroque est la musique des passions, des affects de l’âme humaine et qu’elle s’étend sur près de 200 années de 1550 à 1750.
- Que la musique classique qui lui succède ne se développe que sur une petite cinquantaine d’années, de 1750 à 1800 environ et qu’elle est tout de suite remplacée par la musique romantique qui va couvrir tout le 19ème siècle et le début du 20ème.

Stravinsky, au XXème siècle, prétendait que la musique est une esthétique pure et qu’elle ne peut rien exprimer du tout !

Laissons un compositeur baroque lui répondre… Jean Sébastien Bach… »





Séances pédagogique. SAISON 2019/2020

VIVALDI, LES QUATRE SAISONS

Depuis treize ans, l’OCT propose des concerts pédagogiques thématiques gratuits pour les enfants et leurs accompagnateurs.
En concertation avec les enseignants, les séances destinées au Cycle 2 (CP, CE1, CE2) présentent la musique d’une façon poétique sous la forme d’un conte pour enfants. Les séances pour le Cycle 3 (CM1, CM2) sont plus didactiques mais tout aussi vivantes.
Bien sûr, il est possible de venir à l’une ou l’autre séance quel que soit l’âge des enfants ! Vous pouvez envoyer vos demandes d’inscription par email à : contact orchestredechambredetoulouse.fr

VIVALDI, les Quatre Saisons

Photo Brice Devos

Jeudi 10 et vendredi 11 octobre 2019 à 14h30

Auditorium St Pierre des Cuisines
Place St Pierre à Toulouse

La musique décrit des émotions, mais peut aussi décrire des paysages, des atmosphères ou faire des portraits.
L’Orchestre montre aux enfants les différents effets qu’on peut obtenir : pizzicato, glissando, sautillé etc. puis illustre le propos avec un mouvement de chacune des Saisons de Vivaldi.

Antonio Vivaldi (1678-1741) Les Quatre Saisons :
Le Printemps
L’Été
L’Automne
L’Hiver





PASSEPORT POUR L’ART. LES DISSONANCES

PASSEPORT POUR L’ART. LES DISSONANCES

Les concerts dans le cadre du « Passeport pour l’Art » sont destinés aux classes inscrites dans ce dispositif de parcours culturel gratuit mis en place par la Mairie de Toulouse.

La séance du lundi 23 mars est ouverte à toutes les classes. Celle du mardi 24 mars est réservée en priorité aux classes du dispositif Passeport pour l’Art. Inscripitions auprès de Jennifer Parde par mail à : contact orchestredechambredetoulouse.fr

Lundi 23 et mardi 24 mars 2020 à 14h30

Auditorium St Pierre des Cuisines
Place St Pierre à Toulouse


Photo Brice Devos

LES DISSONANCES

Avec « Au clair de la lune » l’Orchestre explique ce que sont « consonance et dissonance ». Les extraits musicaux illustrent le propos, entre musique baroque et musique classique.

Extraits des œuvres suivantes :
Jean-Baptiste Lully (1632-1687) Le Souper du Roy
Jean-féry Rebel (1666-1747) Le Chaos
Heinrich Biber (1644-1704) Battalia
Wolfgang A. Mozart (1756-1791) Les Dissonances





Supports pédagogiques à télécharger

Musiques et textes en téléchargement gratuit
MP3 - 58.5 Mo

Téléchargez notre enregistrement pédagogique.

Faites un clic-droit puis "enregistrer la cible du lien sous..."







A L'AFFICHE
L'ACTUALITÉ

Précédent

L'AGENDA DES CONCERTS




Conception, réalisation
kayaweb.fr